Rugby à XIII : Les Warriors néo-zélandais arrivés en Australie

Par Madeleine Goujon | Publié le 05/05/2020 à 11:59 | Mis à jour le 05/05/2020 à 11:59
Photo : Les Vodafone Warriors néo-zélandais ont obtenu le feu vert pour se rendre en Australie malgré les restrictions sur les vols internationaux liées au COVID-19 (Facebook des Vodafone Warriors)
Vodafone Warriors en Australie National Rugby League

L’équipe néo-zélandaise des Vodafone Warriors est arrivée dimanche 3 mai en Australie pour participer à la fameuse compétition inter-clubs de rugby à XIII, la National Rugby League (NRL). Une quarantaine et des mesures en matière de santé publique ont été prévues dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus.

Le commissaire des forces frontalières australiennes (Australian Border Force) a autorisé l’équipe néo-zélandaise des Warriors à se rendre en Australie, malgré les restrictions de voyages pour les étrangers.

 

 

Cette exemption a été permise dans le cadre de la reprise de la National Rugby League, compétition entre quinze franchises australiennes et une néo-zélandaise, les Warriors. Suspendu le 23 mars par l’Australian Rugby League Commission à cause de la pandémie, le championnat inter-clubs de rugby à XIII devrait recommencer le 28 mai prochain.

 

 

Les Warriors sont actuellement confinés à Tamworth en Nouvelle-Galle du Sud où ils devront passer quatorze jours de quarantaine. Les joueurs sont néanmoins autorisés à s’entraîner ensemble. La venue des joueurs et du personnel ne présenterait « pas de risque d’atteinte grave à la santé publique en Australie » selon le médecin-chef Brendan Murphy. Le ministre des Affaires intérieures australien Peter Dutton a affirmé que « la NRL a été invitée à se lier avec le département de Santé et la police de Nouvelle-Galle du Sud pour s’assurer que toutes les exigences nécessaires en matière de santé et de quarantaine sont bien remplies. »

 

 

 

Madeleine Goujon

Madeleine Goujon

Éprise de problématiques environnementales et culturelles, j’ai une double formation en droit et en journalisme. Pour le moment en télétravail depuis la France, j’espère rejoindre la Nouvelle-Zélande au plus vite.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'édition Auckland.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale