Samedi 16 octobre 2021
TEST: 2237

COVID-19 : Le rugby Néo-Zélandais face à la crise financière

Par Madeleine Goujon | Publié le 04/05/2020 à 10:21 | Mis à jour le 05/05/2020 à 00:22
Photo : Les matchs ont été interrompus à cause de la pandémie (Photo Jake Kokot, Unsplash)
Crise financière rugby Nouvelle-Zélande

Une baisse de 70 % des revenus pour 2020 de la Fédération Néo-Zélandaise de Rugby à cause du coronavirus est à prévoir selon la directrice financière Nicki Nicol. L’instance réfléchit aux possibilités pour reprendre le rugby à haut niveau, jusqu’alors arrêté tant au niveau national qu’international. 

 

 

Plus aucune compétition, plus aucun match, une tournée d’été (contre le Pays de Galles et l’Écosse) surement reportée voire annulée à cause de la pandémie, autant de coups durs pour le rugby néo-zélandais. L’arrêt généralisé du sport va provoquer d’importants défis financiers pour l’année à venir, affectant le système de rugby dans son entièreté. « Nous savons que cela a eu un impact dans tous les domaines de notre jeu ; nos joueurs, nos équipes, nos compétitions, nos programmes et partenariats avec les syndicats provinciaux, les Super clubs et d’autres acteurs de l’industrie », a indiqué Nicki Nicol.

Lors de sa réunion générale annuelle, la Fédération néo-zélandaise de Rugby (NZR) a fait état d’une perte potentielle de 70 % de ses revenus pour l’année en cours. Pour Mark Robinson, directeur général de la Fédération, l’instance réfléchirait aux possibilités pour que le rugby « puisse revenir sur le terrain dès que possible », dans le respect des directives du Gouvernement et du ministère de la Santé. Nicki Nicol y voit une occasion de remodeler le sport : « le changement est inévitable et la reconstruction créera et nous offrira à tous la possibilité de co-concevoir un système de rugby qui est plus durable […] » et financièrement viable. 

 

 

Réaliser une compétition exclusivement nationale avec les 5 franchises locales du Super Rugby (Cusaders, Chiefs, Highlanders, Hurricanes, Blues) a notamment été proposé. La saison de 2020 du Super Rugby opposant quinze franchises venant d’Australie, d’Argentine, d’Afrique du Sud, du Japon et de la Nouvelle-Zélande ayant été suspendue à la mi-mars. Matt Toomua, joueur australien, a également appelé à repenser ce Super Rugby pour en faire un « modèle domestique […] concentré sur l’Australie ou sur l’Australie et la Nouvelle-Zélande ». Les réflexions sont en cours pour relancer l’industrie.

 

Madeleine Goujon

Madeleine Goujon

Éprise de problématiques environnementales et culturelles, j’ai une double formation en droit et en journalisme. Pour le moment en télétravail depuis la France, j’espère rejoindre la Nouvelle-Zélande au plus vite.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

EXPO

Exposition Morozov : voyager à travers l’art

Jusqu’au 22 février 2022, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition Morozov. Cette collection russe de renom international dévoile les oeuvres des plus grands artistes d’art moderne

Sur le même sujet