Macron déclare la "guerre"et restreint fortement les déplacements

Par Lepetitjournal.com Auckland | Publié le 16/03/2020 à 22:15 | Mis à jour le 16/03/2020 à 22:35
Photo : Emmanuel Macron a pris lundi une mesure inédite dans l'histoire récente de la France en annonçant lundi une restriction sévère des déplacements de la population. (Photo : AFP)
Macron discours coronavirus

Emmanuel Macron a pris lundi une mesure inédite dans l'histoire récente de la France en annonçant lundi une restriction sévère des déplacements de la population, parce que le pays "est en guerre" contre la pandémie du coronavirus.

Le chef de l’État a aussi annoncé le report du second tour des élections municipales, et la suspension de toutes les réformes dont celle des retraites, aussi emblématique que contestée.

"Jamais la France n'avait eu à prendre de telles décisions par temps de paix", a lancé le président dans sa seconde allocution solennelle en cinq jours, soulignant que "nul ne peut savoir" combien de temps va durer l'épidémie.

Les "déplacements seront fortement réduits pour 15 jours au moins" à partir de mardi midi pour "limiter au maximum les contacts" et lutter contre l'expansion du coronavirus, a expliqué Emmanuel Macron.

Il ne sera ainsi plus possible de "retrouver ses amis ou aller au parc", et "seuls doivent demeurer les transports absolument nécessaires", "pour se soigner", "faire ses courses" ou encore "aller au travail quand le travail à distance n'est pas possible", a détaillé le chef de l'Etat. "Toute infraction à ces règles sera sanctionnée", a-t-il averti.

Cliquez-ici pour lire la suite de l'article AFP

 

AFP

 

le petit journal auckland

Lepetitjournal.com Auckland

Le média de référence sur la Nouvelle-Zélande : rejoignez la rédaction et devenez contributeur(s) Le Petit Journal Auckland - Écrivez-nous à auckland@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'édition Auckland.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale