Mardi 27 juillet 2021

Loren Pasquier expose la culture Maori à travers des portraits de femmes

Par Juliette Sbranna | Publié le 09/06/2021 à 15:50 | Mis à jour le 09/06/2021 à 18:42
Loren Pasquier à coté d'un de ces portraits

Lancée l'année dernière à Nelson par l'artiste française Loren Pasquier, l'exposition Wahine (qui signifie femme en maori) présente des portraits photographiques de femmes Māori ainsi que leurs « portraits audio » et met en avant, leurs cultures et leurs histoires  en  tant que femme et Māori.

Grâce à sa passion pour l'art, ses voyages et ses diplômes en arts, en design et en anthropologie, Loren Pasquier a compris l’importance de la communication entre les communautés et a consacré son travail à aider à combler le fossé entre les cultures.

Faire tomber les barrières entre les hommes et les femmes, et entre Māori et Pākehā

L'artiste a déclaré que le projet visait à faire tomber les barrières entre les hommes et les femmes, et entre Māori et Pākehā (les Néo-Zélandais d'origine anglo-saxonne ou européenne).« Quand je suis arrivée en Nouvelle-Zélande j'ai vu le traumatisme et le fossé entre Pākehā et Māori. Je me demandais si je pouvais faire quelque chose. »

En plus de Nelson, Wāhine Māori sera exposée à la bibliothèque Tūranga de Christchurch le 3 juillet puis à Dunedin, Invercargill, et dans huit localités de l’île du Nord. Ces informations pourront être trouvées sur le site officiel, en plus des portraits audio.

 

 

LPJ Auckland logo

Juliette Sbranna

Rédactrice web @ Le Petit Journal Auckland I Vous souhaitez faire parti de la rédaction ? Écrivez-nous à auckland@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir