Jeudi 25 février 2021
Auckland
Auckland

L’Oréal banni les poils d’animaux de ses pinceaux

Par Emile Brehant | Publié le 25/01/2021 à 14:10 | Mis à jour le 25/01/2021 à 14:16
Photo : L'association PETA compte plus de 3 millions d'adhérents et de partisans
 peta association l'oreal blaireau

C’est un grand pas pour les défenseurs des animaux. Après la montée au créneau de l’association PETA, L’Oréal bannit les poils d’animaux de ses pinceaux.

En 2021, les associations, par leur influence, possèdent un réel pouvoir de changement dans notre société. L’une d’elles, PETA (Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux), est récemment montée au créneau, appuyée par plus de 80 000 membres de l’association.

PETA a récemment constitué un rapport sur le traitement cruel des blaireaux pour obtenir leurs poils, précieux pour la confection de certains produits, comme les pinceaux de rasage, de peinture ou de maquillage.

Un rapport qui a suscité l'indignation de plus de 80 000 individus, rangés aux côtés de PETA, pour forcer les entreprises à abandonner cette méthode jugée barbare.

Ainsi, gain de cause a été obtenu après qu’une entreprise de grand nom ait officiellement banni les poils de blaireaux et d’animaux diverses dans la confection de leurs produits. Récemment, c’est L’Oréal qui a choisi à son tour de stopper cette pratique, emboîtant le pas à une centaine d’autres entreprises comme Morphe, Procter & Gamble’s The Art of Shaving ou encore The New York Shaving Company.

Une bataille gagnée pour PETA, mais une guerre que l’association continue de livrer, elle qui espère que toutes les entreprises du monde suivent cette initiative.

 

Emile Brehant Le Petit Journal Auckland

Emile Brehant

Étudiant en journalisme, je suis ravi de couvrir l’actualité néo-zélandaise pour nos expatriés français. Actuellement en France, j’espère pouvoir un jour venir voir de plus près ce pays à l’histoire et à la culture aussi passionnante qu’intrigante.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Lima Appercu

Le plus grand potager vertical du Pérou se trouve à Lima

Réalisé à partir de bouteilles en plastique recyclées, ce potager bio est une initiative du district de Santiago de Surco qui destine les légumes frais récoltés aux repas solidaires du quartier.