Jeudi 28 octobre 2021
TEST: 2237

J.O 2021 : Laurel Hubbard, première athlète néo-zélandaise transgenre sélectionnée

Par Tatiana Dias da Silva | Publié le 21/06/2021 à 17:15 | Mis à jour le 22/06/2021 à 15:42
Photo : Une révolution pour le monde de l’olympisme.
jeux olympiques de Tokyo

L’athlète néo-zélandaise, Laurel Hubbard devient la première transgenre à être sélectionnée pour les Jeux Olympiques de Tokyo de 2021. Elle a été choisie ce lundi par le Comité olympique de Nouvelle-Zélande pour représenter le pays.

Une révolution pour le monde de l’olympisme, puisque l’haltérophile néo-zélandaise de 43 ans Laurel Hubbard devient la première athlète ouvertement transgenre à participer aux Jeux olympiques.

 

 

 

Un avantage physique sur les autres femmes ?

Kereyn Smith, cheffe du Comité olympique de la Nouvelle-Zélande, a précisé que Laurel Hubbard a rempli toutes les conditions liées à la participation d’athlètes transgenres. L’haltérophile avait participé à plusieurs compétitions en tant qu’homme, avant d’être reconnue comme athlète femme. Elle a démontré des niveaux de testostérone inférieurs à ceux autorisés par le Comité international olympique (CIO). 

Pourtant plusieurs personnes estiment qu’elle aurait un avantage physique sur les femmes du fait qu’elle soit née homme. Elle participera aux épreuves d’haltérophilie de Tokyo dans la catégorie des plus de 87 kg, où elle est actuellement classée 16e mondiale.

 

Tatiana Dias da Silva le Petit journal auckland

Tatiana Dias da Silva

Rédactrice web Australie & Nouvelle-Zélande I Vous souhaitez faire parti de la rédaction ? Écrivez-nous à auckland@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir