Vendredi 10 juillet 2020

Des dizaines de Calédoniens bloqués en Nouvelle-Zélande

Par Claudia Rizet-Blancher | Publié le 21/03/2020 à 05:35 | Mis à jour le 22/03/2020 à 04:49
Photo : Des Calédoniens bloqués à l'aéroport d'Auckland, en Nouvelle-Zélande.
calédoniens bloqués en NZ

Après la découverte de 2 cas de covid-19 en Nouvelle-Calédonie, des mesures drastiques ont été prises par le Gouvernement calédonien, en concertation avec l’ensemble des institutions.

Les Calédoniens apprenaient jeudi dernier que 2 personnes, en provenance de Métropole pour leur voyage de noces, avaient été détectées positives au covid-19. Depuis, de nombreuses mesures « drastiques » ont été prises avec des conséquences n’ont négligeables du fait de la rapidité des décisions.

Des mesures prises au fil des heures

L’une des premières mesures mises en place par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie dès le 19 mars a été le confinement systématique de tous les voyageurs arrivant sur l’île.

Une bonne partie des hôtels de Nouméa ayant été réquisitionnée, il a rapidement été démontré que la Nouvelle-Calédonie n’avait pas la capacité de mise en confinement nécessaire. Ce qui a eu pour conséquence immédiate de prendre la décision de fermer les lignes aériennes dès vendredi 20 mars au lieu du mardi 24 mars, comme annoncé à la population le 19 mars dernier.

Les deux derniers vols autorisés, contenant une majorité de Calédoniens rentrant sur le territoire, ont atterri dans la nuit de vendredi à l’aéroport international de Tontouta, bloqué par un groupe de personnes refusant que d’autres ne touchent le sol calédonien. Après une intervention des forces de police, les bus devant ramener les voyageurs sur Nouméa ont pu finalement prendre la route.

 

Photo prise à l'aéroport de La Tontouta à Nouméa
Photo prise à l'aéroport de Tontouta à Nouméa.

 

Les passagers sont arrivés épuisés à 2h00 du matin dans les hôtels réquisitionnés où ils ont été pris en charge par des bénévoles de la SNSM et du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. En majorité, les passagers sont restés calmes. Seules quelques personnes épuisées par le voyage et stressée par la situation ont eu du mal à gérer leurs émotions. Les bénévoles sur place les ont rapidement rassurés.

Des Calédoniens bloqués en Nouvelle-Zélande

Cette mesure drastique de fermer plus tôt l’aéroport de Tontouta a une conséquence dramatique pour 1 500 Calédoniens qui se retrouvent coincés en Métropole et à l’étranger. Ils se retrouvent dans les aéroports, d’autres isolés et se voient, dans certains pays, refoulés par les ambassades de France.

Ainsi, en Nouvelle-Zélande, des Calédoniens actuellement bloqués sur place se seraient fait répondre que « rien ne peut être fait » pour eux, cette décision n’ayant pas été prise par l’Etat Français mais par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie seul, alors que le Haut-Commissaire, représentant de l’Etat Français en Nouvelle-Calédonie, a approuvé cette décision, et que le Ministère des Outre-Mer a déclaré l’état d’urgence pour l’ensemble des pays français ultra-marins. Contactée par nos soins, Laura, une Calédonienne coincée à l’aéroport d’Auckland témoigne : « L'Ambassade ne peut rien faire et on ne peut même pas se déclarer auprès du consulat. Nous sommes laissés sans infos et avons du payer par nous même 3 nuits dans une chambre d'hôtel sans avoir aucune idée sur la suite ».

La rapidité de mise en place de cette mesure n’a pas permis au Gouvernement de prévenir à temps ces personnes qui se retrouvent démunies et qui met tout en oeuvre pour mettre en place un plan de rapatriement. Les Calédoniens bloqués en Nouvelle-Zélande et à l’étranger doivent contacter le numéro de téléphone suivant afin de se faire connaître des services du Gouvernement : +687 207 714 et sont invités à suivre les points presse quotidiens en se rendant sur le site officiel du Gouvernement.

Un groupe Facebook Calédoniens bloqués en NZ est également disponible sur Facebook et compte d'ores et déjà prêt de 230 membres.

 

calédoniens en nouvelle zélande

 

Claudia Rizet-Blancher

Claudia Rizet-Blancher

Directrice éditoriale. Multipotentialiste, Claudia est passionnée par l'humain, le monde de l'enfance, l'écriture, la culture et les nouveaux entrepreneurs.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

EXPO

Les expos à ne pas louper cet été en France

Après d’interminables semaines de confinement, l’été est enfin là pour que nous puissions en profiter. Quoi de mieux que de faire voyager votre esprit et votre créativité à travers les expos de l'été

Sur le même sujet