Édition internationale
  • 0
  • 0

Covid-19 : le gouvernement endurci les règles de tests pré-départ

Nouvelle-Zélande Santé Auckland Nouvelle-Zélande Santé Auckland
Le gouvernement a décidé de durcir ses règles sanitaires pour éviter une nouvelle fermeture des frontières

Après une forte pression des scientifiques et de l’opposition, le gouvernement a décidé de durcir ses règles sanitaires pour éviter une nouvelle fermeture des frontières et un verrouillage de l’économie.

Si initialement, ces nouvelles règles devaient s’appliquer seulement au Royaume-Uni et aux États-Unis, le ministre Chris Hipkins a autorisé le directeur général de la santé à étendre cette obligation à tous les pays. Les seules exceptions sont l’Australie, l’Antarctique et certains pays du Pacifique.

Chris Hipkins a toutefois précisé que la période de 72 heures pour faire le test peut être rallongée d’un jour en cas de retard de vol, d’annulation de vol ou d'un retard sur l’arrivée d’un test. 

Une nouvelle variante du Covid-19 qui fait peur 

Une variante plus infectieuse du coronavirus, appelé B-117, a provoqué une nouvelle crise à l’étranger comme au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud. Cette mutation du COVID incite plusieurs pays - comme l'Australie - à renforcer leur confinement. En Nouvelle-Zélande, près d’un quart des cas actifs sont de souche britannique...

 Mais . Pour Judith Collins (leader de l’opposition), ces nouvelles règles restent toutefois trop laxistes, elle qui demande « une fermeture complète de la frontière avec le Royaume-Uni »,  craignant « un nouveau verrouillage de l’économie » si la Nouvelle-Zélande ne réagit pas rapidement.

 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions