Changement climatique : de nouveaux objectifs pour la Nouvelle-Zélande

Par Juliette Sbranna | Publié le 14/06/2021 à 13:11 | Mis à jour le 15/06/2021 à 05:57
Une voiture à gauche et une personne à droite dans la pollution

La Commission sur les changements climatiques a publié son rapport final qui établit les objectifs pour que le pays réduise ses émissions et devienne neutre en carbone d'ici à 2050. La Nouvelle-Zélande avait déjà pris des engagements internationaux en 2006 pour réduire les émissions totales à 30 % des niveaux de 2005 d'ici à 2030.

Selon le rapport, voici les recommandations pour la Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande aura pour objectif de décongestionner les routes et inciter les personnes à prendre plus de transports en commun et à marcher, pour qu'en 2050 les transports soient décarbonés. Presque toutes les voitures importées d'ici à 2035 doivent être des véhicules électriques. En matière d'énergie, il faudra éliminer petit à petit les énergies fossiles et surtout l'utilisation du charbon et à la place, étendre le réseau électrique. Mais il faudra aussi établir un plan exhaustif pour les nouvelles forêts indigènes. Le plan suppose que 300 000 hectares de nouvelles forêts indigènes et 380 000 hectares de nouvelles forêts exotiques seront établies entre 2021 et 2035. Enfin, pour l'agriculture, il faudrait atteindre la fourchette de réduction supérieure de 47 % pour l’agriculture, il faudrait réduire la production agricole du bétail. Établir un système de tarification du carbone pour les émissions des exploitations agricoles ou envisager d’intégrer l’agriculture dans le système d’échange de droits d’émission.

Des objectifs réalisables selon le gouvernement

Pour le gouvernement, ces objectifs sont à la fois réalisables et abordables avec la technologie actuelle. Le ministre du changement climatique, James Shaw, a même expliqué que la Nouvelle-Zélande, s'était surpassée ces trois dernières années pour lutter contre la crise. « Cependant, nous n’avons pas encore constaté une diminution soutenue de la pollution atmosphérique ». « Nous devons veiller à ce que le déclin se poursuive et, qu’il s’accélère chaque année jusqu’à ce que nous atteignions l’objectif net zéro. Le conseil de la commission indique clairement que c’est possible, mais seulement si nous agissons maintenant.»

 

LPJ Auckland logo

Juliette Sbranna

Rédactrice web @ Le Petit Journal Auckland I Vous souhaitez faire parti de la rédaction ? Écrivez-nous à auckland@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Auckland.

À lire sur votre édition locale