Sur la route des vins Néo-Zélandais : le domaine Herzog à Marlborough

Par Lepetitjournal.com Auckland | Publié le 01/10/2019 à 12:39 | Mis à jour le 13/06/2020 à 08:47
le domaine Herzog à Marlborough

Introduite au début du 19ème siècle par Jean-Baptiste Pompallier, missionnaire français et premier évêque d'Auckland, la culture de la vigne figure parmi les industries les plus florissantes du pays.

La plupart des vignobles se trouvent sur l'Île du Nord : la région de Hawke's Bay fut la première à faire des efforts pour produire du cabernet sauvignon mais son climat et ses récoltes excessives ont engendré des vins marqués par des arômes végétaux. Depuis, d'autres régions de Nouvelle-Zélande ont émergé : de Waiheke aux vignoble de Marlborough, Le Petit Journal Auckland vous emmène sur sa propre route des vins, à la découverte des plus belles (et secrètes !) vignes du pays.

Situé au coeur de la plus célèbre région viticole néo-zélandaise, le domaine Herzog à Marlborough constitue un passage incontournable pour les amoureux de vins et de belles tables.

Le pari gagnant de la diversité des cépages

Comment différencier un bon vin d'un grand vin ? Cette question pourrait sembler être une affaire de professionnels, de virtuoses de la dégustation, pourtant, sa réponse éloquente tient en un mot : l'émotion. 

Cette maxime, inscrite sur les murs d'un célèbre caviste parisien, résume parfaitement le sentiment qui se dégage après la visite du domaine Herzog. L'émotion sensorielle est ici à tous les étages entre l'éclectisme des vins, le raffinement de la cuisine et la quiétude des jardins du domaine. Thérèse et Hans Herzog, couple suisse iconoclaste, se sont installés dans la région de Marlborough en 1994, promulguant une approche révolutionnaire de la culture de la vigne : planter sur un même vignoble une myriade de cépages, on en compte aujourd'hui 29 !

Loin des carcans imposés par la législation européenne qui bride bien souvent les vignerons du vieux continent en leurs imposant cépages, rendements à l'hectare, traitements chimiques, la souplesse juridique à ce sujet en Nouvelle-Zélande a permis l'éclosion de cette généreuse production: rouges, blanc, cépages italiens, français, espagnols, tannins souples, rustiques, fruits expressifs, minéralité, il y en a pour tous les goûts.

Vers quels vins s'orienter ?

En blanc, la cuvée Mistral qui marie trois cépages Viogner, Marsanne et Roussane, rappelle les charmes du midi de la France avec une intense expression de fruits du verger et des notes d'herbes séchées. Un régal à déguster à l'ombre d'un parasol.

Du coté des rouges, la cuvée Saperavi, cépage géorgien, que Hanz Herzog a planté en faible quantité à partir de 2010, présente un bel équilibre entre des notes de fruits noirs issues d'une vendange tardive et des tannins bien structurés. Clou de la dégustation, le Montepuliciano 2003, à son apogée, s'ouvre sur un bouquet de fruits bien mûrs et offre une puissance aromatique exceptionnelle.

Au delà de ces trois cuvées qui procurent à coup sûr de belles émotions, la gamme pléthorique du domaine Herzog ravira tous les palais novices ou aiguisés.

Retrouvez le domaine Herzog sur Expat Guide ICI

 

Sur le même sujet
le petit journal auckland

Lepetitjournal.com Auckland

Le média de référence sur la Nouvelle-Zélande : rejoignez la rédaction et devenez contributeur(s) Le Petit Journal Auckland - Écrivez-nous à auckland@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'édition Auckland.

À lire sur votre édition internationale