TEST: 2237

Découvrir la Nouvelle-Zélande : les incontournables de la région de Waikato

Par Destination NouvelleZelande.com | Publié le 07/01/2022 à 05:14 | Mis à jour le 13/03/2022 à 04:10
Photo : La plage de Cathedral Cove est comme divisée en deux parties séparées par une arche de pierre naturelle et majestueuse.
cathedral cove

Attenante à la région d’Auckland, le Waikato est une grande région de l’île du nord qui regroupe plusieurs lieux bien connus et attractifs du pays. C’est ici que l’on pourra partir à la découverte de Hobbiton à Matamata, parcourir la péninsule de Coromandel, visiter la ville de Hamilton, surfer sur les plages de Raglan ou encore pêcher sur le Lake Taupo. Tour d’horizon de cette magnifique région, c’est parti !

Découvrir Hamilton

Hamilton est l'une des principales villes du pays. Située à 130 kilomètres au sud d’Auckland, ce n’est pas la plus connue mais ses jardins sont clairement son attrait principal. Hamilton Gardens, ce n’est pas comme un jardin botanique classique. À Hamilton, ce sont des jardins répartis en plusieurs catégories. Il y a la “Paradise Collection”, représentant différentes époques et pays. Ainsi, on y trouve le Indian Char Bagh Garden, qui rappelle les jardins que l’on trouvait dans l’empire Perse et au nord de l’Inde. Le Taj Mahal a aussi servi d’inspiration pour la création de ce jardin. Ensuite, on peut citer Italian Renaissance Gardens. Comme le suggère son nom, ce jardin s’inspire de la renaissance, cette époque importante de l’histoire italienne. On y retrouve aussi des éléments rappelant l’antiquité et le Moyen Age. Dans cette partie, on trouvera aussi le Japanese Garden of Contemplation, Chinese Scholar’s Garden ou encore English Flower Garden. Ces jardins, très différents les uns des autres, sont magnifiques et valent vraiment le détour.

Pour la suite de la visite, on peut évoquer la “Productive collection”, avec le Te Parapara Garden, l’unique jardin de production traditionnel Māori de Nouvelle-Zélande. Il y a aussi un jardin potager, un jardin durable avec différentes méthodes de cultures. Dans la “Cultivar Collection”, ce sont des jardins fleuris, un jardin de rose, un jardin de rhododendrons et bien d’autres jolies fleurs.

Les Hamilton Gardens sont ouverts tous les jours de l’année et l’entrée est gratuite. Des visites guidées sont également proposées certains jours de la semaine pour 20 NZD par adulte.

Quittons maintenant ces jardins pour parler du reste de la ville. Comme dans toutes les régions du pays, il y a le musée régional. Ici, c’est donc le Waikato Museum. Celui-ci retrace l’histoire de la région avec la présence importante de l’histoire Māori. L’entrée est là aussi gratuite.

ArtsPost Gallery fait partie du Waikato Museum mais se trouve dans l’ancien bâtiment de la poste. Il abrite différentes expositions d’artistes de la région et promeut ainsi les talents locaux.

Enfin, Hamilton, c’est aussi une ville où il fait bon se balader, sur les bords du fleuve Waikato par exemple, et une ville qui possède une offre intéressante de bars, restaurants ou cafés variés, pour tous les goûts et toutes les occasions.

Découvrir Hobbiton

Hobbiton est certainement l'un des sites les plus connus de Nouvelle-Zélande et un immanquable pour les fans de la trilogie du Seigneur des Anneaux.

Situé à proximité de la bourgade de Matamata, ce village a été construit en 1999 pour les besoins du tournage des films de la trilogie de J.R.R Tolkien adaptée au cinéma par Sir Peter Jackson, un réalisateur néo-zélandais.

Le village des Hobbit devait être détruit mais il a finalement été conservé et il a été ouvert à la visite en 2002. Depuis les premiers films, le site a été agrandi pour le tournage de la seconde trilogie, The Hobbit, en 2009. La taverne The Green Dragon fait désormais partie de la visite et un verre y est offert à la fin du tour guidé.

Pour découvrir Hobbiton, il y a plusieurs options. La première, c’est la visite guidée classique. Celle-ci dure environ 2 heures, se termine avec le passage à la taverne. Elle coûte 89 NZD par adulte.

Le seconde, plus longue, comprend la visite guidée à la tombée de la nuit suivie d’un dîner à la taverne The Green Dragon Inn. L’excursion dure 4 heures et coûte 199 NZD par adulte.

Enfin la dernière option c’est la visite dès l’ouverture du site le matin, qui comprend un petit déjeuner digne des Hobbits ! Le prix est ici de 149 NZD par adulte pour 3 heures de visite.

Les visites se font toutes au départ de Matamata et il n’est malheureusement pas possible de faire la visite de Hobbiton seul.

 

 

Découvrir Waitomo Caves

Avec Hobbiton, les Waitomo Caves sont certainement l'un des sites les plus touristiques de la région et même du pays. Mais contrairement au village des Hobbits, les grottes de Waitomo se sont formées naturellement il y a des millions d’années. La formation de ces structures souterraines aurait commencé il y a 30 millions d’années. À cette époque, la Nouvelle-Zélande est encore sous les eaux mais il y a beaucoup d'activités sur Terre et des couches de calcaire se forment. Bien plus tard, lorsque la Nouvelle-Zélande deviendra une terre émergée, les remontées d’eaux souterraines vont fragiliser le calcaire, ce qui va amener à la formation des grottes que l’on connaît aujourd’hui.

Les Waitomo Caves c’est un réseau d’environ 300 grottes dont une petite partie se visite. L’ouverture des grottes au public n’est pas récente puisqu’elle date de la fin des années 1880. Et désormais, il est possible de visiter 3 grottes sur ce grand ensemble.

La plus connue est Waitomo Glowworm Cave. Sa renommée est due à la présence d’un nombre incroyable de vers luisants sur ses parois. La visite guidée se fait en barque. Le plafond de vers luisants que l’on découvre est impressionnant et les reflets sur l’eau rendent le spectacle encore plus magique.

La seconde grotte que l’on peut visiter est Ruakuri. La visite se fait à pied et est accessible à tous. Là aussi, la visite mène à la découverte de la grotte et des vers luisants.

La troisième grotte est Aranui Cave. Elle a été nommée d’après le nom de Ruruku Aranui, un Māori originaire de la région qui l’a découverte en 1910. L’entrée de la grotte se trouve dans la forêt et il est possible d’y voir une colonie de wetas, ces impressionnants insectes néo-zélandais. Ensuite, à l’intérieur de la grotte, ce sont d’incroyables stalactites et stalagmites de différentes couleurs qui en mettent plein les yeux aux visiteurs.

Les visites durent entre 45 minutes et 1h30. Et pour ceux qui aiment les excursions à sensation, on peut alors choisir le rafting, avec 2 options proposées : la première, une excursion de 3 heures avec la descente dans les grottes sur des bouées. La seconde, plus longue, dure 5 heures et est encore plus chargée en adrénaline. Elle mêle descente sur les bouées et remontées de cascades avec descentes plus free-style.

 

 

Découvrir les Coromandel

Le Coromandel est une grande péninsule au nord-est de la région. Visible avec des jumelles depuis Auckland, cette péninsule est un havre de paix, regorgeant de nature, de forêts, de plages de sable blanc.

En effet, l'un des atouts du Coromandel, ce sont ses plages paradisiaques. Certaines sont accessibles uniquement à pied ou par la mer, ce qui en fait de jolis coins des plus paisibles. Parmi celles-ci on peut citer New Chum Beach, l'une des plus connues. Il y a aussi Whangapoua Beach, Otama Beach ou Cooks Beach, d’autres splendides plages, accessibles par la route mais où il fait vraiment bon passer du temps.

Pour continuer sur le côté plage, on est obligé de parler de Cathedrale Cove. Cette petite baie est plutôt impressionnante. La plage est comme divisée en deux parties séparées par une arche de pierre naturelle et majestueuse. À marée haute, on ne peut pas passer d’un côté à l’autre si ce n’est en bateau, kayak ou paddle par exemple. Beaucoup de néo-zélandais se rendent d’ailleurs à cette plage par la mer. L’accès est assez facile depuis Hahei Beach et la vue sur les falaises depuis la mer est magnifique. Le chemin de randonnée depuis Hahei Beach est lui aussi très agréable et le panorama sur la baie fait son effet.

Enfin, pour terminer côté plage, il faut impérativement mentionner Hot Water Beach. Cette belle et grande plage cache quelque chose de bien surprenant. Pour assister à ce phénomène, il faut s’y rendre entre 2 heures avant et 2 heures après la marée basse. A ce moment, il est possible de creuser dans le sable pour faire remonter l’eau chaude souterraine. Selon l’endroit sur la plage où l’on creuse, l’eau chaude pourra se mêler à l’eau fraîche de l’Océan Pacifique. De quoi se faire un petit spa naturel. Le conseil que l’on peut donner, c’est n’oubliez pas votre pelle !

Laissons un peu de côté les plages. Au cœur de la péninsule se trouve Coromandel Forest Park. C’est dans cette forêt que l’on peut faire The Pinnacles Walk, une randonnée jusqu’au sommet de la forêt d’où la vue sur la péninsule est à couper le souffle. Le trajet jusqu’au refuge prend environ 3 heures. Il faut ajouter 40 minutes à cela pour aller jusqu’au sommet. Pinnacles Hut peut accueillir 80 randonneurs mais il est conseillé de réserver à l' avance. Au petit matin, le petit plus est de faire l'ascension jusqu’au sommet pour admirer le lever de soleil.

Mêlant histoire et nature, Karangahake Gorge est un autre endroit du Coromandel par lequel il faut passer. Situées au sud de la péninsule, ces gorges étaient prisées des chercheurs d’or au début du XXème siècle et on y trouve encore des vestiges de cette période. Il y a plusieurs chemins, certains de quelques kilomètres pour avoir un premier aperçu intéressant en 1 heure ou 2, et d’autres, plus long, nécessitant plusieurs heures. Les chemins passent par des ponts suspendus, des tunnels, le long d’anciens rails, et tout cela en étant au milieu de la nature. Pour finir la randonnée par une baignade, c’est à Owharoa Falls qu’il faut aller. Cette magnifique cascade se trouve à quelques kilomètres des chemins de Karangahake Gorges.

 

 

Découvrir Taupo

Taupo est une petite ville qui se trouve sur les bords du Lac Taupo, au nord-est de celui-ci. Ce lac est le plus grand du pays avec une superficie de 616 km². Il s’est formé dans la caldeira d’un ancien volcan suite à son éruption il y a 26 500 ans.

Du fait de sa localisation, Taupo se prête parfaitement aux activités nautiques, telles que le ski nautique, le kayak mais aussi la pêche à la truite !

En plus de sa situation au bord du lac, Taupo se trouve sur la rivière Waikato, à son origine depuis le lac. De ce fait, l’offre d’activités nautiques et fortes en adrénaline est d’autant plus intéressante. Ainsi, sur la rivière il est possible de faire des descentes en Jet Boat, ces bateaux qui sillonnent la rivière à vive allure mais aussi du rafting ou encore du saut à l’élastique au-dessus de la rivière.

Un autre attrait de Taupo, ce sont les Huka Falls. Ces chutes sont à quelques kilomètres du centre de Taupo et sont certainement les plus impressionnantes du pays. Le débit de ces chutes est extrêmement intense et ceci s’explique par le rétrécissement soudain de la rivière à cet endroit, la largeur de celle-ci passant de 100 mètres à 15 mètres. Ce débit permettrait de remplir une piscine olympique en 11 secondes seulement ! Il y a plusieurs moyens pour se rendre aux chutes. Tout d’abord, depuis le Huka Falls Car Park, d’où il faut marcher quelques minutes seulement pour accéder aux plateformes panoramiques. Le second moyen c’est en suivant le chemin le long de la Waikato River depuis le Spa Thermal Park. L’aller-retour prend environ 1h30. Ce chemin offre la possibilité d’une baignade dans les Otumuheke Stream, ces sources d’eau chaude situées au tout début du chemin. Il y a aussi des chemins qui longent les berges de la rivière et qui peuvent se faire en VTT. Enfin, différentes excursions en bateau sont proposées pour aller au plus proche des chutes et voir leur intensité depuis la rivière.

Pour continuer la visite, passons à un endroit où on pourra se relaxer après les activités sportives. Wairakei Terraces, ce sont des piscines d’eau chaude provenant des sources souterraines où il fait bon se détendre. Il y a 4 bassins avec des températures différentes. On peut aussi simplement visiter le parc géothermal avec ses bassins fumants, ses petites cascades d’eau chaude et la forêt alentour.

Enfin, pour finir la journée, on peut simplement se balader dans la ville de Taupo, sur les bords du lac et boire un verre ou manger dans un des restaurants de la ville.

Raglan - Bridal Veil Falls

Raglan est une petite ville de la côte ouest. Elle est réputée dans tout le pays pour posséder les meilleures plages où surfer en Nouvelle-Zélande. On entend souvent parler de Manu Bay, N’garunui Beach ou encore Whale Bay lorsque l’on parle de surf à Raglan. Ces plages de sable noir sont prisées de tous, surfeurs débutants comme confirmés et la vie de la ville tourne beaucoup autour de cette ambiance.

Il est possible de louer ou d'acheter du matériel un peu partout dans la ville, que ce soit dans des boutiques spécialisées ou dans les auberges de jeunesse et hôtels.

Ce qui fait l’ambiance de Raglan, ce sont aussi ces cafés, restaurants où il fait bon manger un morceau ou boire un verre tout au long de la journée.

Et puis, pour récupérer après une bonne journée de glisse, il est facile de trouver un cours de yoga ou de passer un moment au spa.

On l’a compris, Raglan c’est avant tout le surf et la plage. Cependant, côté nature, il y a de jolies choses, à commencer par les Bridal Veil Falls, d’impressionnantes chutes d’eau hautes de 55 m. Pour se rendre en haut des chutes, il faut environ 10 minutes de marche depuis le parking. Ensuite, ce sont 261 marches à descendre pour se rendre au bas des chutes, où un petit pont permet d’admirer les chutes au plus près.

On peut aussi citer le Mount Karioi, un ancien volcan dont le sommet offre une magnifique vue sur Raglan et la côte. 2 chemins sont possibles pour se rendre au sommet. Le premier, Mt Karioi Track est assez difficile avec des passages où il y a des chaînes et ou des échelles pour aider les randonneurs. L’ascension dure environ 3h30 et les arrêts pour admirer le paysage en cours de route sont nombreux. Le second chemin, Wairake Track, nécessite environ 2h30 et est plus accessible.

La région de Waikato prouve une nouvelle fois la richesse de la Nouvelle-Zélande avec une variété d’activités et de sites naturels magnifiques qui font d’elle un immanquable d’un séjour néo-zélandais.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Auckland.

À lire sur votre édition locale