A la rencontre de Pantelis Melissinos, le poète fabricant de sandales

Par Hélène Decaestecker | Publié le 10/06/2021 à 05:30 | Mis à jour le 19/06/2021 à 12:21
Photo : Helene Decaestecker 
Poète et artisan a Athènes

Alors qu’Athènes s’agite au beau milieu d’une matinée ensoleillée, Pantelis Melissinos nous ouvre les portes de sa célèbre boutique “Melissinos Art - The Poet Sandal Maker”, située en plein cœur d'Athènes dans le quartier Makrygianni, au pied de l’Acropole.

poete et artisan
Helene Decaestecker 

Au 16 rue Tzireon, l’atelier de Pantelis Melissinos, connu sous le nom de " Melissinos Art - The Poet Sandal Maker ", est à l’image des sandales qu’il y fabrique : unique et original. Tandis que l’un de ses deux associés assemble avec minutie une paire de sandales, l’artiste Pantelis Melissinos revient sur son histoire et celle de sa boutique. Comme en témoignent son piano et ses œuvres et peintures d’art moderne qui décorent l’atelier, l’homme est avant tout un amoureux de la création. Peintre, poète, musicien, concepteur de costumes et de pièces de théâtre, il est aussi la troisième génération, son père et son grand père avant lui, à perpétuer la fabrication et la vente de sandales artisanales en cuir, mais aussi de sacs de différentes tailles et formes.

 

De sandales à créations artistiques uniques

Les sandales que Pantelis confectionne sont singulières. Premièrement parce qu'il est l’un des seuls dans le pays à fabriquer ses créations sur place et à la main. Le cuir en provient du nord de la Grèce et est ensuite tanné en Crète. Certains modèles nécessitent un cuir issu de tanneries traditionnelles d'Italie.

poete et artisan
Helene Decaestecker 

Ensuite parce que chaque modèle créé est unique et fabriqué sur mesure. Pantelis apporte sur chacune de ses créations, sa petite touche personnelle, en faisant des pièces artistiques sans pareil. Peintes à la main, plaquées or, ornées de pierres, de perles, ou encore composées de lanières de différentes couleurs et motifs, les possibilités sont infinies et permettent à l’artiste de laisser libre court à son imagination.

Enfin, la particularité de la boutique vient du fait que la vente en ligne n’est pas disponible. Pour se procurer une paire, il faut se rendre dans l’atelier, y choisir son modèle qui sera directement fabriqué sur place, une fois les mesures effectuées. Bien loin d’une production de masse impersonnelle que Pantelis déplore, la lignée Melissinos est pourtant mondialement connue.

 

Trois générations plus tôt

Il y a de cela 100 ans, en 1920, Georges, le grand père de Pantelis créait un magasin de chaussures en cuir. Son fils, Stavros, le père de Pantelis, reprendra l’entreprise de son père après sa mort. C’est ce dernier qui œuvrera à remettre les sandales à la mode. Pantelis se souvient avoir baigné dans cet univers depuis toujours. Il s’attache aujourd’hui à utiliser son art pour perpétuer l’entreprise familiale. Athlètes, comédiens, comédiennes, acteurs, ses créations attirent de nombreuses personnalités, dont la venue de certaines est fièrement immortalisée en photos dans la boutique.  

poete et artisan
Helene Decaestecker 

Parmi de nombreuses autres personnalités qui ont été conquises et ont fait de la boutique un passage obligé lors de leur venue en Grèce, on retrouve par exemple John Lennon, Melina Mercouri, Maria Callas, Kate Moss, la Reine Sophia d'Espagne, Sarah Jessica Parker, Bob Saget, et même la femme du président américain, Joe Biden.

Une fierté pour Pantelis Melissinos, pour qui le principal est que sa boutique et ses créations puissent marquer les esprits de ses clients de passage à Athènes. Unique en son genre, le 16 rue Tzieron n’a pas fini de faire parler de lui !

https://melissinos-art.com

 

Hélène Decaestecker

Hélène Decaestecker

Après une licence de sociologie-ethnologie, je me suis tournée vers le journalisme et suis actuellement étudiante en master. Je suis passionnée d'écriture et de photographie.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Beyrouth Appercu
SANTÉ

Des valises remplies de médicaments pour stopper l’hémorragie libanais

Au Liban, le secteur médical subi de graves pénuries de médicaments, de matériels médicales et même d’électricité. Désormais les Libanais en vacances reviennent les valises chargées de médicaments