Samedi 19 juin 2021
Athènes
Athènes

En Grèce, Les salles de sports resteront vides pour encore un moment

Par Thibault Segalard | Publié le 17/05/2021 à 17:00 | Mis à jour le 18/05/2021 à 14:14
Photo : Humphrey Muleba
Salles de gym toujours fermés en Grèce provoquent des faillites

Les salles de sport n’ont toujours pas reçu de date officielle de réouverture. Alors que tous les commerces non essentiels sont censés rouvrir le lundi 17 mai, les clubs de gym resteront fermés et continueront à avancer à tâtons. Une situation cryptique dans laquelle se trouve Nick Tsormpatzoglou patron du Stadiogym à Petroupli, en banlieue d’Athènes.

Ils n’ont toujours pas reçu de date de réouverture, mais connaissent déjà les mesures sanitaires obligatoires qu'ils devront suivre. Nick nous détaille : « Nous devons jongler avec beaucoup d’impératifs. Premièrement les vestiaires doivent rester fermés, nous devons nettoyer tous les appareils et ventiler la pièce toutes les 1h30,  et pour ça nous sommes obligés de faire sortir nos adhérents pendant le nettoyage. Ensuite chaque semaine les clients doivent remplir un document attestant de leur bonne santé, et bien entendu doivent porter le masque entre chaque exercice".

Des mesures certes contraignantes, mais que Nick approuve totalement, lui qui attend avec impatience la réouverture de son gym depuis octobre dernier… Une période de fermeture extrêmement longue qui a occasionné des lourdes pertes financières pour les propriétaires des centres de sports, « Nous avons perdu sur l’ensemble de la période d’interruption depuis le début de la pandémie un montant entre 80.000 et 140.000 euros. L’Etat nous a aidés, en nous subventionnant de 2 fois 15.000 euros, mais ce n’est bien évidemment pas assez ». Les patrons de salles de sports, dont Nick, espèrent tous une nouvelle aide financière pour le redémarrage de leurs activités, mais rien n’est moins sûr.

Une date de reprise, qui, selon leurs dernières informations, se situe autour du 31 mai.

Nous vous recommandons
Thibault Segalard

Thibault Segalard

Étudiant en 2e année de journalisme, je suis originaire de Dordogne et j’ai 22ans. Je me suis lancé à la conquête d’un rêve qui m’est cher, devenir grand reporter. Mes passions sont le cinéma, la photographie et le rugby, que je pratique depuis 10 ans.
0 Commentaire (s)Réagir