Samedi 31 juillet 2021

Alexis Tsipras interdit de parole au parlement

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 12/06/2021 à 05:30 | Mis à jour le 12/06/2021 à 05:30
Photo : D.R
alexis interdit de parole au parlement

Pour la première fois dans l'histoire du Parlement grec, le président du Parlement n'a pas autorisé le chef d'un parti politique, et en l'occurrence le chef du principal parti d'opposition, à s'exprimer pendant une session.

L'incident sans précédent a eu lieu hier lorsque le président du Parlement, Konstantinos Tasoulas, a refusé de donner la parole à Alexis Tsipras qui était sur le point de commencer à parler de "l'énorme dette de la Nouvelle Démocratie au pouvoir".

 

Tasoulas a invoqué des raisons de "règlement du Parlement" et a finalement interrompu la session afin de "sauver la face du Parlement", comme il l'a dit. Il a décrit la demande de M. Tsipras pour prendre la parole lors de la session comme "une tentative d'établir une pratique hors du règlement", arguant que les chefs de parti, les groupes parlementaires et les anciens premiers ministres ont le droit de prendre la parole à tout moment, sauf pendant les "questions ". Le Président a accusé Tsipras de "militantisme politique".


 Tsipras l'a défié en demandant à Tasoulas de lui montrer quel article du règlement du Parlement interdit au leader de la principale opposition de prendre la parole au Parlement.

M. Tsipras a souligné que le président du Parlement est "bien conscient que celui qui viole le règlement est le premier ministre qui est perpétuellement absent". "

Ce qui est intéressant, c'est que pendant la dispute entre Tasoulas et Tsipras, le président du Parlement aurait reçu des avis sous la main.

Tsipras a demandé au président du Parlement de faire face aux circonstances " en tant que président de l'ensemble du Parlement grec et non en tant que président qui reçoit des avis des associés du Premier ministre.

Il faut noter que la dette de Nouvelle Démocratie a augmenté de quelque 118 millions d'euros au cours des quatre dernières années, surtout après que Kyriakos Mitsotakis soit devenu chef du parti en 2016. Le parti au pouvoir a tenté de justifier cette augmentation en accusant les banques et les taux d'intérêt élevés pratiqués.

Dans une récente déclaration, ND a affirmé que le total des taux d'intérêt s'élevait à 158 millions d'euros au cours des cinq dernières années, ce qui donne l'impression que les prêts bancaires ont augmenté de 342 millions d'euros.

lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
PHOTO

Covid-19 : les anti pass-sanitaire et antivax manifestent au Congrès à Nouméa

Retour en images sur la manifestation de ce samedi 31 Juillet devant le Congrès de Nouméa, cortège formés d'anti-vaccins et d'anti-pass sanitaire qui exultent leur droit à la liberté individuelle.