Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

MANAGER EN GRÈCE - Quelles spécificités ?

Écrit par Lepetitjournal Athènes
Publié le 14 mars 2011, mis à jour le 14 novembre 2012

Directeur d'un magasin Leroy Merlin en Grèce, Nicolas dirige en direct une équipe de 12 personnes, dont dépendent une centaine de collaborateurs. Franco-grec et riche de sa double culture, il évoque pour lepetitjournal.com les particularités du management « à la grecque »

Lepetitjournal.com : Peut-on diriger une équipe grecque "à la française" ?
Nicolas : Difficilement, on se heurte très rapidement aux différences culturelles, au mode et logique d'apprentissage et de restitution.

Quelles sont les particularités de la culture d'entreprise en Grèce ?

Je constate qu'en Grèce, le culte de l'autorité hiérarchique (pyramidal) prévaut sur l'autorité de compétences (structure organisationnelle), la culture du verbe sur la culture de l'écrit et de la formalisation. Par ailleurs, on accepte difficilement la remise en cause ou d'être pris en défaut. On cultive la logique floue et les passe-droits. Le rapport au temps dans les entreprises grecques reste plus proche des modèles orientaux qu'occidentaux.
Je ferais également la distinction entre autonomie et indépendance. Cette dernière étant plus marquée en Grèce.
De façon générale, sont appréciés : le partage des connaissances et l'encouragement à la formation et à la créativité, la proximité et la simplicité relationnelle, le droit à l'erreur et sanction de la faute, la reconnaissance (presque caricatural, ex : bonjour Mr. le président?).

Quelles sont les principales difficultés managériales que vous avez rencontrées ? Ou, au contraire, les bonnes surprises ?
Grec d'origine et maîtrisant la langue, je privilégie un management émotionnel (proche du "filotimo") qui aide les équipes à donner le meilleur d'elles-mêmes, accompagner leur développement, et être fières de leurs réussites tout en stimulant un sentiment d'appartenance à l'entreprise.

Quels conseils donneriez vous à un manager français en Grèce ?

- Au-delà de la langue, apprendre rapidement à communiquer « à la grecque »
- Etre ouvert et à l'écoute, accepter la différence et ne pas avoir d'apriori.
- Eviter l'humour ironique et l'arrogance élitiste.
- Eviter d'être trop obséquieux (génère méfiance).
- Avoir un management plutôt directif (pour l'instant, mais c'est en cours d'évolution?).
- Contrôle systématique et rigoureux des tâches déléguées.
- Fixer des deadlines (impératif).
- Féliciter et fêter les victoires.
- Faire preuve d'empathie et arriver à comprendre les relations informelles.
- Organiser des réunions "pré-formatées", qui laissent peu de place à des discussions trop ouvertes, chronophages, et pour tout dire inutiles.
Propos recueillis par DMP et AT (www.lepetitjournal.com/athenes.html) Lundi 14 mars 2011

Lire aussi : EXPAT - Comment travailler avec des étrangers ?
(Itw d'Evalde Mutabazi, professeur permanent à l'EM Lyon et coach, spécialiste du management interculturel)

lepetitjournal.com Athènes
Publié le 14 mars 2011, mis à jour le 14 novembre 2012

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024