HOMOPHOBIE/TRANSPHOBIE - Une manifestation d'un genre particulier

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 17/09/2012 à 00:00 | Mis à jour le 21/11/2012 à 11:37

Réunis vendredi, place Klathmonos, les membres du mouvement LGBTQ (Lesbian Gay Bi Transexual Queer) et ses sympathisants s'apprêtent à manifester contre les violences faites aux homosexuels et transgenres. Quelques réactions recueillies sur place...

"L'homophobie et la transphobie ont toujours existé en Grèce mais depuis quelques mois, le nombre de cas de violences et de discrimination à l'égard des LGBTQ a augmenté d'une manière stupéfiante. C'est bien sûr à mettre en relation avec la montée des néo nazis dont nous sommes une des principales cibles", confie un jeune homme. "Cet été, les neo-nazi d'Aube dorée ont manifesté énormément de violence contre les immigrés et les transgenres. Ce n'est pas tolérable, c'est contre cela que nous protestons".

"Notre souhait est de nous intégrer à la société" ajoute une jeune fille qui tracte un document de ΝΕΟΛΙΑΑ ΣΥΝΑΣΠΙΣΜΟΥ (Coalition jeunesse). "J'ai une anecdote, raconte une femme. Un ami à moi a ouvert une librairie, il y a peu. Il était transgenre. Cela a déplu aux copropriétaires de l'immeuble qui l'ont fait partir... C'était juste une librairie ! Ces personnes subissent d'énormes discriminations dans le domaine du travail mais aussi du logement ou de la santé." L'association σωματείο υποστήριξης διεμφυλικών (the greek transgender support association) tente de combattre ces discriminations et d'aider ceux qui en souffrent. "La situation a empirée avec la crise, ajoute-elle. Forcément, dès qu'il y a un problème on cherche des têtes de turcs."
Lydia Belmekki
(www.lepetitjournal.com/athenes.html) lundi 17 septembre

lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Athènes !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale