MONT OLYMPE – Rando chez les Dieux

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 04/04/2013 à 22:00 | Mis à jour le 12/04/2013 à 08:38

Avec ses 2.917 mètres de haut, le mont Olympe est la plus haute montagne de Grèce. Domaine des dieux de la mythologie grecque, il offre également un décor idéal pour un petit week-end nature. Randonneurs, à vos chaussures !

Vue sur le Mont Olympe (photos Hind Boughedaoui)

À la limite de la Thessalie et de la Macédoine, dans le nord de la Grèce, le mont Olympe (qui n'est pas à confondre avec le sanctuaire d'Olympie dans le Péloponnèse !) est le plus haut sommet du pays. La première ascension connue a été effectuée en 1913 par une équipe de trois personnes. Le sommet ainsi que la région environnante offrent de belles visites pour profiter de cette nature, autrefois privilège des dieux. Puisque qu'il était si haut perché et que les nuages en cachaient le sommet, l'Olympe est devenu l'espace des dieux grecs qui y avaient élu domicile pour contempler les Hommes, après avoir vaincu les Titans, Géants et Typhon.

Posez les valises à Lithohoro et découvrez le site de Dion avant le départ du marathon

Situé exactement au pied du Mont Olympe, le village de Lithohoro, centre de villégiature pour randonneurs et alpinistes, constitue le point de départ des balades ou expéditions. Sa place centrale ainsi que les maisons en pierre grise posent le décor enchanteur. (Photo Site archéologique de Dion)
A partir de là, il est possible de visiter les gorges de l'Enipéas, bordées d'un sentier où court un torrent. Le parcours fléché dure environ 1 heure.
A environ 3km de Lithohoro, le site archéologique de Dion mérite un détour : cette cité sacrée tire son nom de celui de Zeus (Dias) et a été vraisemblablement créée sous le règne d'Archéalos au Ve s. av. J.-C. Elle fut célèbre pour ses festivités qui réunissaient chaque année les meilleurs athlètes et comédiens du monde grec. Aujourd'hui, ses nombreux vestiges, qu'il s'agisse de mosaïques de pavement, des ruines du temple de Zeus ou du théâtre grec, évoquent encore la gloire passée de Dion.
Aujourd'hui, au départ de Dion, l'Olympus Marathon (30 Juin 2013) reste la seule course en montagne en Grèce organisée chaque année au mois de juin sur le mont Olympe. Le parcours de 44 km retrace le chemin que les anciens grecs empruntaient pour aller honorer Zeus et lui déposer des offrandes.

En route pour l'ascension de l'Olympe, classé par l'UNESCO
Pour démarrer toute randonnée ou ascension du mont, mieux vaut partir de Priona, à  environ 15 km de Lithohoro. Le trajet qui sépare les deux villages peut s'effectuer en voiture ou à pied. Il est possible de passer la nuit à Lithohoro, avant ou après un trekking, dans les quelques hôtels qui proposent des chambres avec balcons pour profiter des magnifiques paysages. Attention à bien réserver en avance pendant la saison haute sous peine de devoir chercher une chambre dans un village voisin.
Pour les personnes qui n'ont pas l'habitude de marcher ou qui ne sont pas très sportives, certaines randonnées sont accessibles. Pour les plus paresseux qui souhaitent néanmoins profiter de la nature sans trop s'essouffler, la balade peut se faire à dos de mule (pour environ 40/50 ?) jusqu'au premier refuge situé à environ 2.000 m d'altitude. Il s'agit d'un beau chalet qui accueille pour la nuit les randonneurs désireux de poursuivre leur ascension jusqu'au sommet le lendemain. La montée, assez soutenue, voire raide (surtout à la fin) à partir de ce point, requiert environ 3h30. Bien que l'ascension soit abordable, il est impératif de partir avec des chaussures et du matériel adéquats et d'être en bonne condition physique. Des guides se tiennent à la disposition des vacanciers dans le village de Lithohoro.
L'ascension totale du mont se fait généralement sur deux jours. Le premier jour comprend la montée au refuge et le second constitue l'étape finale jusqu'au sommet, pour finir sur la descente du mont.

Depuis 1981, le mont Olympe a été classé par l'Unesco « Réserve de biosphère » et parc national, notamment pour sa riche flore composée de plus de 130 espèces rares et menacées. La présence d'une grande variété de conifères et la beauté de ses formations géologiques en font un lieu unique à visiter !
Hind Boughedaoui (www.lepetitjournal.com/athenes.html) Vendredi 5 avril 2013


PRATIQUE

Pour un déjeuner dans le village de Lithohoro, installez-vous dans le restaurant Gastrodromio près de la place du village ou dans l'ouzerie To Pazari qui propose viandes et poissons grillés.

Pour passer la nuit à Lithohoro : 
L'Hôtel Myrto vous accueille avec ses 31 chambres avec balcon, télévision, air conditionné. Comptez environ 40/50 ? pour une chambre double.
L'Hôtel Aphrodite est situé sur la place du village : arhontiko-aphrodite.gr

- Randonnées
Pour tout renseignement, appelez le club alpin grec au 00 30 2352 082 444. Attention à  bien réserver votre place au chalet avant de monter.

- Marathon, courir avec les dieux
Pour en savoir plus sur l'Olympus Marathon qui aura lieu le 30 juin 2013 : 
olympus-marathon.com



lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Athènes !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale