Jeudi 12 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

150.000 euros d'amende pour le sondage de la honte - ART TV va fermer

Par Aurore Le Perff | Publié le 04/12/2018 à 09:00 | Mis à jour le 16/01/2019 à 07:45
ART TV

Giorgos Karatzaferis, le propriétaire de la chaine ART TV, a annoncé la fermeture de la chaîne à partir du 1er janvier 2019, du fait de l'amende de 150.000 euros par l'ESR, le conseil de la TV et de la Radio.

Cette amende a été donnée suite à un sondage proposé par la chaîne ART TV : "Êtes-vous en faveur de l'héroïsation du potentiel bandit, homosexuel et séropositif ?"

Ce sondage de la honte, ainsi surnommé par la presse grecque, fait référence à la mort de Jacques Kostopoulos. Activiste homosexuel et séropositif, le jeune homme de 33 ans a été tué brutalement en plein milieu d'une rue d'Omonoia, le vendredi 21 septembre 2018, dans des circonstances particulièrement sombres qui ont émeu toute la Grèce.

Alors que l'ESR, conseil indépendant chargé de réguler l'audiovisuel, explique que l'amende a été donnée du fait de "l'insulte à la mémoire d'un défunt et de la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle", Giorgos Karatzaferis, qui est aussi le président du parti politique LA.O.S. (Alerte Populaire Orthodoxe), insinue que cette amende, et par conséquent la fermeture de la chaîne, a été décidée pour des raisons purement politiques, et qu'il a été "puni pour des idées qui ne sont pas celles du gouvernement en place".

Aurore Le Perff

Aurore Le Perff

Responsable de l'édition d’Athènes et rédactrice en chef depuis 2018, Aurore définit la ligne éditoriale et propose des publi-reportages, portraits et bannières visant à développer la notoriété et la visibilité de votre entreprise/activité.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Bucarest Appercu

Les 5 plus beaux châteaux de Roumanie

Quand vous pensez à la Roumanie sans y être jamais allé, vous ne pouvez pas ne pas imaginer des forêts, des montagnes et des châteaux fantastiques. Eh bien la réalité n'est pas si éloignée de la ficti