Lundi 22 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TERRORISME- La France dénonce l’attentat terroriste d’Ain Defla

Par Lepetitjournal Alger | Publié le 20/07/2015 à 17:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 16:02

A l'instar de l'Egypte et de la Tunisie, la France a condamné aujourd'hui le sanglant attentat terroriste commis vendredi 17 juillet à Ain Defla et qui a couté la vie à 9 militaires algériens. « La France condamne l'attaque dans laquelle ont péri plusieurs soldats de l'armée algérienne dans la région d'Aïn Defla. Nous présentons toutes nos condoléances aux autorités algériennes et aux familles des victimes de cet attentat», a déclaré le porte-parole du ministère français des affaires étrangères et du développement international, Roman Nadal. « La France est solidaire de l'Algérie et continuera à coopérer avec tous ses partenaires dans la lutte contre le terrorisme »,a-t-il ajouté.
A.C (www.lepetitjournal.com/alger) lundi 20 juillet 2015

lepetitjournal.com Alger

Lepetitjournal Alger

L'édition d'Alger de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Alger

Apprendre la langue du pays d’accueil : au boulot les expats !

Faut-il apprendre la langue de son pays d’accueil ? La question, qui semble rhétorique, cache en réalité de nombreuses subtilités. Des habitués de l’expatriation nous racontent leurs difficultés...

Actualités

POLITIQUE

QUIZ - Suivez-vous l'actualité politique française ?

Affaire Benalla, réforme constitutionnelle, Français de l'étranger, testez vos connaissances sur l'actualité politique française des derniers mois...

Que faire à Alger ?

Lisbonne Appercu
LITTERATURE

"La dépossession", un roman de Rachid Boudjedra

L´écrivain algérien Rachid Boudjedra renoue avec son univers dans son dernier roman "La dépossession" où il est question de mémoire du colonialisme français, corruption et islamisme.

Comprendre Alger

SOCIÉTÉ

La France, l’Eldorado des jeunes Algériens

L’attroupement de milliers de jeunes Algériens souhaitant étudier en France a suscité l’émoi dans leur pays et illustre le malaise social dont souffre cette génération pourtant privilégiée à l’échelle