Lundi 18 juin 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FÊTE DE L'AID - Les musulmans célèbrent la fin du ramadan

Par Lepetitjournal Alger | Publié le 05/07/2016 à 22:25 | Mis à jour le 06/07/2016 à 12:09

C'est un jour important aujourd'hui pour les Musulmans du monde entier puisqu'ils célèbrent l'Aid, la grande fête de la fin du ramadan.

L'Aid est une fête religieuse qui a lieu a chaque fin de ramadan pour célébrer la fin du jeune et le retour à une alimentation normale. Les familles musulmanes en profitent pour se réunir, et préparer une variétés de plats et de pâtisseries qu'ils dégustent tous ensemble.

C'est aussi l'occasion pour les plus jeunes de recevoir des cadeaux de leurs proches, tels que des vêtements ou jouets et même de l'argent. Mais, l'Aid n'est pas seulement un moment à célébrer en famille, c'est aussi un jour spirituel pour les musulmans, qui en profitent pour prier, remercier Dieu et réfléchir aux bonnes actions qu'ils ont accomplies pendant le ramadan.

Bonne fête de l'Aid à tous nos lecteurs !  

 

Meryem Faraoui, (www.lepetitjournal.com/alger) Mercredi 6 Juillet 2016

lepetitjournal.com Alger

Lepetitjournal Alger

L'édition d'Alger de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 CommentairesRéagir

Actualités

AGS : 10 astuces déménagement

Logement, emploi, scolarisation des enfants... Un déménagement implique de nombreux changements. Afin de bien préparer votre déménagement et votre relocation, AGS Déménagement International

Communauté

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

FAPÉE - Xavier Gonon : "Les parents d’élèves doivent être associés"

Entre contraintes budgétaires et volonté présidentielle d’en faire un instrument du rayonnement de la France dans le monde, l’enseignement français à l’étranger est à la croisée des chemins. Eclairage

Que faire à Alger ?

Lisbonne Appercu
LITTERATURE

"La dépossession", un roman de Rachid Boudjedra

L´écrivain algérien Rachid Boudjedra renoue avec son univers dans son dernier roman "La dépossession" où il est question de mémoire du colonialisme français, corruption et islamisme.