Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Déclaration d’Alger pour une économie bleue durable en Méditerranée

Par Idir ABED | Publié le 07/12/2018 à 01:26 | Mis à jour le 07/12/2018 à 01:58
Déclaration d’Alger
 

 

Alger, Algérie (ADV) – Les ministres de l’Agriculture et de la Pèche du groupe des pays des 5+5 de la Méditerranée occidentale, ont adopté mardi 04 décembre à Alger, une déclaration pour une économie maritime (bleue) durable en Méditerranée occidentale.

Cette déclaration porte des dispositions sur six axes prioritaires, à savoir : “la réalisation de pôles d’activité maritimes, la conservation de la biodiversité et la restauration de l’habitat marin, la consommation et la production durables, le développement de la pêche et de l’aquaculture durables, le développement et la mobilité des compétences, la sécurité maritime et la lutte contre la pollution marine”, indique l’agence officielle APS.

économie maritime (bleue) durable

Englobant cinq pays du Nord de la Méditerranée (Italie, Espagne, France, Portugal et Malte), et cinq pays du Sud (Algérie, Tunisie, Maroc, Libye et Mauritanie), cette déclaration régira une économie bleue, dont le rôle est “crucial” pour la sécurité alimentaire, l’accès à l’eau et son assainissement, la protection des ressources et la création d’emplois, dans les pays de la région, selon les porteurs de ce projet.

euromed

La mise en application de ces dispositifs implique la mobilisation de 300 millions d’euros à travers différents bailleurs de fonds internationaux et régionaux.

Des appels de soutien financiers à ce projet ont déjà été lancés à l’adresse des Etats impliqués et des organismes internationaux et régionaux. L’Union européenne s’est d’ailleurs engagée à hauteur de 18,7 millions d’euros pour plusieurs programmes allant jusqu’à 2027.

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondante régionale Selma Kasmi – African Daily Voice (ADV) 

Idir ABED

Idir ABED

Correspondant LePetitJournal.com/ Edition d'Alger - Amoureux du tourisme et des cultures
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles