Lundi 20 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CLASSEMENT FIFA- L’Algérie à nouveau dans le top 20

Par Lepetitjournal Alger | Publié le 09/07/2015 à 12:54 | Mis à jour le 06/01/2018 à 15:51

Voici une information qui fera plaisir amoureux de l'équipe algérienne de football. Les Fennecs de Christian Gourcuff ont retrouvé le top 20 des plus grandes nations de football au monde en se hissant à la 19 e place du classement FIFA de ce mois de juillet, gagnant ainsi deux points par rapport au dernier classement. Une remontée dans le classement réalisée grâce à la dernière victoire des camarades de Yacine Brahimi contre les Seychelles à Blida par le score sans appel de 4 buts à 0.  Précision : c'est la deuxième fois en cette année 2015 que les Verts sont dans le top 20.
Ainsi, l'Algérie garde sa position de première équipe africaine devant le champion d'Afrique en titre, la Cote d'Ivoire (21 e) et son outsider le Ghana (25 e).
Il reste que c'est sous l'ère du bosnien Vahid Halilhodzic, que l'Algérie a réalisé sa plus grosse performance quand elle détenait  la 18e place
Pour ce qui est de la tête du classement FIFA, l'Argentine a réalisé la prouesse de évincer l'ogre allemand de la première place. Une petite consolation pour Messi et ses coéquipiers qui venaient de perdre la finale de la Copa America face au  Chili. 
A.C (www.lepetitjournal.com/alger) jeudi 9 juillet 2015

lepetitjournal.com Alger

Lepetitjournal Alger

L'édition d'Alger de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Appel à témoins : je ne voulais pas quitter la France !

L’expatriation ne relève pas toujours d’un choix personnel. Vous êtes muté(e) à l’étranger par votre entreprise ou votre conjoint décroche un nouvel emploi hors des frontières françaises… et votre ...

Comprendre l'Algérie

SOCIÉTÉ

La France, l’Eldorado des jeunes Algériens

L’attroupement de milliers de jeunes Algériens souhaitant étudier en France a suscité l’émoi dans leur pays et illustre le malaise social dont souffre cette génération pourtant privilégiée à l’échelle