Algérie et Covid-19: une rentrée scolaire 2020-2021 assez particulière

Par Hadia Beghoura | Publié le 22/10/2020 à 12:00 | Mis à jour le 22/10/2020 à 16:29
Algérie rentrée 2020

Après sept mois de fermeture, les écoles primaires algériennes rouvrent leurs portes non sans crainte de la propagation du Coronavirus toujours présente en Algérie comme partout dans le monde. 
 

C’est dans un contexte assez particulier et hors du commun que les écoliers ont regagné les bancs de l’école ce mercredi 21 octobre. En effet, afin de prévenir la propagation du Coronavirus, des mesures sanitaires strictes ont été mises en place: port du masque obligatoire dans l’enceinte de l’école y compris à l’intérieur des classes et pendant toute la durée du cours, gel hydroalcoolique à l’entrée, prise de température. 
 
Certains établissements, en plus des mesures sanitaires ont, quant à eux, organisé des programmes spéciaux de cours. Les élèves se rendront aux cours que pour la demi journée voire un jour sur deux. Ceci est dû au nombre important d’élèves par classe dans certaines écoles. L’application d’horaires habituels ne permettrait pas d’assurer une distanciation sociale adéquate. 
 
Si la plupart des parents d’élèves se réjouissent de la reprise des cours, il n’en est pas moins contraignant pour ceux qui ont des enfants scolarisés dans des établissements appliquant ces programmes de demi-journée ou d’un jour sur deux. Cela demande une certaine organisation et logistique quand les deux parents travaillent et doivent récupérer ou déposer leurs enfants à des horaires différents ou de les laisser seuls à la maison. C’est une situation particulière pour laquelle les parents d’élèves s’y sont préparés. 
 
Les élèves des écoles primaires sont donc les premiers à expérimenter une rentrée scolaire en temps de Covid-19.
 
Rappelons que la rentrée pour les cycles moyens et secondaires est programmée pour le 4 novembre prochain et la rentrée universitaire le 22 du même mois. 
 

 
 

 

Sur le même sujet
Hadia Beghoura

Hadia Beghoura

Après 3 années passées à Pékin, un diplôme de Master en Commerce International de l’université UIBE en poche, je suis revenue en Algérie pour y travailler. Mes passions sont l’équitation, les voyages et l’art
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Alger !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com