Dimanche 26 septembre 2021
TEST: 2235

GOUT DE FRANCE - Portraits des 7 Chefs algériens

Par Lepetitjournal Alger | Publié le 07/03/2015 à 21:53 | Mis à jour le 20/03/2015 à 21:02

 

Tous férus de la cuisine française, les 7 chefs retenus pour l'événement Goût de France/Good France, le 19 mars prochain, sont sélectionnés par un jury parisien. Leur portraits sont dressés par l'Ambassade de France en Algérie.

 

 


















Christophe Dié, Chef de la Résidence de France à Alger

Christophe Dié est le chef de cuisine de la Résidence de France à Alger depuis septembre 2013.Passionné de cuisine depuis son enfance, talentueux et discret, Christophe Dié a fait ses preuves dans les plus grands restaurants étoilés français, notamment chez Joël Robuchon pendant huit ans mais aussi chez Marc Meneau, Alain Senderens, Alain Reix, Eric Lecerf et Philippe Braun. Il a également été gérant du restaurant « Le Jardin » de l'Hôtel de Mougins où il fut récompensé du premier prix Max Cartier en 2008. Il était, avant d'arriver à Alger, chef conseil pour la société Le Delas à Rungis.

Son envie de découverte le décide à se lancer dans l'aventure de l'expatriation. Formateur et amoureux des produits du terroir, Christophe Dié souhaite avant tout faire partager sa passion : la cuisine représente pour lui un vrai brassage d'émotions, de cultures, de saveurs mais aussi de convivialité, d'échange et de détente.

Assisté d'Yves Laurent, l'intendant de la Résidence de France, de Samir Hama, premier maître d'hôtel et d'Abdelwahab Ticherfatine, second de cuisine, ce chef complet fait découvrir les métiers de l'art de la table en proposant tous les mois de nouvelles recettes sur le site internet de l'Ambassade.

Nawel Amaoui, Chef de Partie, Forestin (Alger)

Née à Alger, Nawel Amaoui travaille au restaurant Chef de partie, au Catering d'Air Algérie, à l'aéroport Houari Boumediene. Elle est chargée de suivre un groupe de cuisiniers pour la préparation des repas, destinés aux VIP. Membre fondateur de l'Académie culinaire algérienne, Nawel Amaoui est souvent sollicitée pour préparer les menus de la présidence de la République lors de dîners officiels avec des chefs d'Etat.

Après une formation en marketing, management des opérations commerciales et communication, elle a effectué un stage pratique à l'hôtel Sofitel. En 2013, elle a été team manager de l'équipe nationale algérienne lors de la Coupe du monde arabe. Membre de plusieurs jurys pour des concours culinaires, elle est parallèlement consultante culinaire. Elle travaille également avec un traiteur pour des clients importants comme la DGSN, pour plusieurs ministères et pour la SONATRACH.

Son menu :

Entrée froide : Saumon frais façon sushi avec sa gelée de concombre

Entrée chaude : Royale de crevettes rouges et volaille aux saveurs d'Asie

Poisson ou crustacé : Pavé de loup poché, étuvée de blette aux pignons, petit gâteaux de patate douce, émulsion de crustacé

Viande ou volaille : Une souris d'agneau accompagnée de sa duxelles de marron carotte

Fromage : Fromage à pâte fleurie

Dessert : Tout est dans la violette

Fateh Ben Harkat, Le Caracoya (Alger)

Jeune chef du Caracoya, Fateh Ben Harkat a commencé sa carrière au restaurant Dolce Vita à Hydra, avant de travailler au restaurant Boustan. Il a également travaillé pour des structures variées, de l'hôtel Palace centre d'affaires à la société BFS Catering à Zéralda, en passant par la direction d'Algérie Télécom.

Son menu : Entrée froide : Croquette de camembert sur toast Entrée chaude : Duo de noix de Saint-Jacques et crevettes à la sauce crustacé Poisson ou crustacé : Pavé de saumon à la crème de mangue Viande ou volaille : Filet de b?uf à la crème d'avocat Fromage : Duo de croquettes gouda et mozzarella sur toast Dessert : Fondant au chocolat à l'orange

 Rémy Bidron, Continental, hôtel Sofitel (Alger)

Chef étoilé, Rémy Bidron a une expérience riche de 24 ans dans le groupe Accor. Ancien membre des Maîtres cuisiniers de France et des adeptes d'Auguste Escoffier, il a travaillé dans des lieux très variés : hôtel Espagne relais et château Barbizon, restaurant le Galion en Bretagne, Sofitel de Fontainebleau, et s'est exporté au Togo, en Guadeloupe et depuis 2013 en Algérie.

Son menu : Entrée froide : Foie gras de canard au naturel, chutney de dattes du pays, réduction douce amer Entrée chaude : Raviole de champignons et langouste, bouillon de volaille mousseux ,cheveux de légumes croquants Poisson ou crustacé : Filet de rouget comme un couscous de la mer perlée aux essences de truffes Viande ou volaille : Noisette d'agneau mousseline de pois chiche,émulsion de poivrons rouges aux épices d'Orient Fromage : Sélection de fromages de France, feuilles tendres à la vinaigrette d'argan Dessert : Confit d'ananas passion,coque meringuée à la crème de coquelicot

Abdeldjalil Slimani, Casbah (Alger)

Formé à l'hôtel Mercure, Abdeldjalil Slimani a été demi-chef de partie à l'hôtel Hilton et à l'hôtel Al-Andalous à Djerba en Tunisie. Il est revenu à Alger comme sous-chef en restauration gastronomique à l'hôtel Oasis, et sert actuellement au restaurant Casbah.

Son menu :

Viande ou volaille :
Filet de b?uf à la crème d'avocat

Filets de b?uf en croûte de moelle

Accompagnements :

Purée de topinambours et de truffes

Petits légumes rôtis et chips croustillantes

Farid GUERRA, Le Ciel d'Alger, hôtel Oasis (Alger)

Farid GUERRA travaille au restaurant Le Ciel d'Alger à l'hôtel Oasis d'Alger. Formé à la Table Ronde à Grenoble, deuxième plus ancienne brasserie de France, il fait ses classes chez de grands noms de la cuisine française comme les chefs Chavant et Chapel (deux macarons chacun au guide Michelin). Il est jeune chef exécutif dans des restaurants gastronomiques haut de gamme tels que le Victor Hugo à Gières (trois fourchettes), l'Escapade à Grenoble (quatre fourchettes). Il parfait sa connaissance du vin au contact du grand sommelier ?nologue Hervé Pasquet entre 2001 et 2004. Il participe au prestigieux concours de cuisine des Meilleurs Ouvriers de France présidé par Alain Ducasse, Joël Robuchon et Michel Roth. Il a ouvert des restaurants à Grenoble, le Berlioz et le Tendance, avec une cuisine aux truffes inspirée de ses racines algériennes. Enfin, il a travaillé en Suisse entre 2008 et 2011 en se formant notamment à la cuisine moléculaire et à la cuisine japonaise.

Son menu

Entrée froide :
Carpaccio de langouste fumée maison, émulsion de carcasse, pesto de coriandre fraîche

Entrée chaude :Foie gras poêlé aux poires rôties et sirop de vin (Koutoubia)

Poisson ou crustacé :
Saint pierre cuit vapeur aux agrumes d'Algérie, couscous au miel et huile de truffe mousseline de légumes

Viande ou volaille :Carré d'agneau en deux cuissons basse température en croûte d'olives noires de Kabylie, jus corsé au cumin, légumes racines d'hiver.

Fromage :Bleu de Sassenage, Saint Marcelin, Saint Félicien

Dessert :Poire pochée aux épices, sur biscuit sans farine aux fruits sec, ganache pistache

Juba Aghiles Bouheraoua, El Aurassi (Alger)

Juba Aghiles Bouheraoua travaille comme sous-chef de cuisine dans la cuisine banquet du restaurant de l'hôtel El Aurassi à Alger. Diplômé de l'Institut national des techniques hôtelières et touristiques de Tizi-Ouzou, il s'est formé et perfectionné auprès des chefs Bernard Vallez, Jean Montagard et Francis Chauveau. Après des stages à l'hôtel Sheraton d'Alger et au restaurant Tizi Lunch à Tizi-Ouzou, il a été cuisinier au Palais des Nations, à la Résidence d'Etat du Sahel, ainsi que cuisinier poissonnier au restaurant gastronomique de l'hôtel El Aurassi.

Son menu : Poisson ou crustacé : Fin carpaccio de lotte au piment d'Espelette Cappuccino de crustacés au zeste d'agrume sèche Filet de Saint-Pierre à la plancha, encrassée de pomme de terre à l'huile d'olive vierge, et son foin de poireau Viande ou volaille : Filet de b?uf à la crème d'avocat Fromage : Duo de croquettes gouda et mozzarella sur toast Dessert : C?ur fondant au chocolat Accompagné d'un vin blanc sec moyennement corsé et fruité comme le gin- Paul Brun Beaujolais Chardonnay 2013

Ahmed Keddache, Relais de Paris (Alger)

Formé à l'hôtel Sheraton, il a officié à l'hôtel Mercure et à l'hôtel cinq étoiles Adef. Son expérience de chef de cuisine de la Résidence de l'ambassade du Japon en Algérie l'a déjà sensibilisé à la gastronomie diplomatique, de même que sa participation aux repas du sommet de l'OUA en 1999. Sa carrière a pris un tournant international quand il a été chef de partie à l'hôtel Four Seasons à Riyad. Ahmed Keddache a été chef de cuisine chez O Délice traiteur et chez le groupe Sodexho.

Son menu : Entrée froide : Pissaladière de filet de rouget au salpicon de légumes provençal Entrée chaude : Oeuf poché sur un lit d'épinard velouté de volaille parfumé au truffe Poisson ou crustacé : Filet de dorade en écaille de pomme de terre fenouil étuvé à la crème d'amande Viande ou volaille : Jambonnade de cuisse de poulet épicé jus au romarin pomme de terre écrasé et ratatouille niçoise Fromage : Chaource et brie Dessert : Fondant au chocolat glace vanille

 A.C (www.lepetitjournal.com/alger) samedi 7 mars 2015

lepetitjournal.com Alger

Lepetitjournal Alger

L'édition d'Alger de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet