FECONDITE - Les Algériennes championnes de France

Par Lepetitjournal Alger | Publié le 22/02/2015 à 23:31 | Mis à jour le 23/02/2015 à 03:55

 

Les Algériennes de France enfantent plus que toutes leurs semblables des autres nationalités et même leurs compatriotes vivant en Algérie.

Cette donnée a été révélée par Gérard-François Dumont, géographe, économiste et démographe, dans une interview accordée au site français, Atlantico.fr. La fécondité des Algériennes est plus élevée en France. Elle est même la plus importantes par rapport à celle de toutes les femmes résidant dans ce pays. Avec un indice de fécondité de 3,5 enfants par femme, les Algériennes arrivent, en tête de classement et contribuent fortement à la croissance démographique de la France. «Selon les dernières données disponibles, la fécondité des femmes résidant en France et nées en Algérie est de 3,5 enfants par femme ; celles du Maroc ou de Tunisie de 3,3 et celles de Turquie de 2,9, contre 1,9 pour la moyenne nationale», explique ce professeur à l'université Paris 4-Sorbonne et président de la revue Population & Avenir.

Mieux encore, les Algériennes vivant en France ont surclassé leurs compatriotes vivant en Algérie. En 2014, l'indice de fertilité en Algérie ne dépasse pas les 3,3 enfants par femme pour un taux de natalité est de 26,1%, ce qui représente un accroissement naturel de 2,16%. «En France où le recensement ne comporte pas de question sur la religion, les estimations indiquent environ cinq millions de personnes de confession musulmane, un chiffre en augmentation par le mouvement naturel et le mouvement migratoire. La fécondité par religion n'est pas connue, mais elle l'est par origine géographique. Donc, par exemple, en connaissant la fécondité des immigrants algériens, qui sont, en très grande majorité, musulmans, cela donne une indication», précise encore le démographe.

Pour lui, «l'ensemble des données met en évidence que la population immigrante de confession musulmane a une fécondité nettement supérieure à la population totale». «En revanche, la fécondité des personnes de nationalité française de confession musulmane n'est pas connue, même si des données existent pour Mayotte dont la population est très majoritairement musulmane, avec une fécondité très élevée», explique-t-il.

Amar Chaabane (www.lepetitjournal.com/alger) lundi 23 février 2015

lepetitjournal.com Alger

Lepetitjournal Alger

L'édition d'Alger de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Alger !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale