Coach Frech : Des nouveaux terrains de basket pour un avenir meilleur

Par Anaïs Bernadine | Publié le 14/01/2020 à 05:00 | Mis à jour le 14/01/2020 à 05:00
terrain baskets abidjan

Le coach Frech porte le projet de construction de 3 nouveaux terrains de basket à la Riviera golf. lepetitjournal.com a rencontré l’ambitieux entraineur. 

« À l’académie, nous ne formons pas que des athlètes ». Voilà la manière dont Raphael Frech décrit son travail, entraineur de basket canadien à Abidjan. Arrivé il y à 4 ans pour un camp de détection de jeunes crack du basket, Raphael est finalement resté dans le pays après avoir vu tout le potentiel des ivoiriens, et a entrainé une équipe de 1ère division. Suite à cette première expérience en Côte d’Ivoire, il a décidé d’ouvrir une académie pour pousser les jeunes dans ce sport, et les aider à partir à l’étranger poursuivre leurs études, obtenir un diplôme, trouver un travail et dans le meilleur des cas, finir en NBA (National Basket Association).

Seul à assumer et investir dans ce projet, le coach Frech aimerait dans un avenir proche avoir des collègues pour l’épauler, ce qui permettra un meilleur encadrement lors des séances pour chaque catégorie d’âges. 

 

 

Avec l’élection du nouveau président de la fédération de basket (résultats le 25 janvier), Raphael espère une prise en charge du matériel tels que les paniers de basket par exemple. Il souhaite pouvoir ouvrir les terrains d’ici début-mi février 2020.

Pour élargir le champ des possible, Raphael a posté une annonce et a ouvert un financement participatif. Si vous souhaitez soutenir son projet voici le lien : Collecte de fonds : Des terrains de baskets pour un meilleur avenir.

Sur le même sujet
Anaïs_0

Anaïs Bernadine

Jeune journaliste curieuse et avide d’aventure ! Un mélange intéressant, parfois surprenant.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Abidjan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale