Vendredi 25 septembre 2020

Comment réussir son expatriation ?

Par Article Partenaire | Publié le 22/04/2020 à 15:35 | Mis à jour le 23/04/2020 à 14:32
comment réussir son expatriation

Une expatriation est en quelque sorte un bon dans l'inconnu. Vous quittez votre terre natale afin de vous installer à l'étranger. Néanmoins, elle peut constituer un véritable tremplin pour votre carrière professionnelle et votre vie sociale. Ainsi, il est impératif de bien préparer votre projet pour qu'il soit synonyme de réussite et d'épanouissement, autant pour vous que pour votre famille.

 

S'interroger sur ses réelles motivations

Un projet d'expatriation apporte toujours la promesse d'une nouvelle vie meilleure, mais également son lot d'excitation et d'appréhension. Avant de partir, vous devez vous poser des questions sur vos motivations. Beaucoup font l'erreur d'aller vivre à l'étranger pour de mauvaises raisons. Il s'agit d'un changement d'envergure qui ne s'improvise pas. Cela requiert une bonne préparation psychologique. Par ailleurs, elle a un impact émotionnel et implique un minimum de conditions d'existence.

En d'autres termes, il faut éviter certains pièges malgré que l'expatriation puisse comporter plusieurs avantages. Tout d'abord, elle ne doit pas être une fuite en avant. Si elle ne constitue pas une avancée dans votre vie professionnelle et familiale, il vaut mieux laisser tomber pour ne pas tomber de haut. Un tel projet requiert une base solide et stable. De même, il faut éviter d'idéaliser le pays d'accueil et de penser arriver en terrain conquis. L'expatriation demande beaucoup d'efforts.

Se préparer au choc culturel et au mal du pays

Outre la préparation psychologique et matérielle, vous devez vous attendre à un choc culturel quand vous vous expatriez, surtout si votre destination a des us et coutumes diamétralement différents de votre pays natal. Ce qui vous demande une adaptation particulière. Ainsi, il est préconisé d'anticiper ces différences afin de les assimiler plus facilement. Une adaptation rapide sur le terrain conditionne en partie le succès de votre projet d'expatriation.

En plus du choc culturel, vous ne devez pas sous-estimer les risques de choc émotionnel et de mal du pays. Une fois expatrié, vous laissez derrière vous une partie de votre vie, notamment si vous partez sans votre famille. Bien avant votre départ, il convient de vous projeter et d'imaginer votre vie dans votre pays d'accueil. N'hésitez pas à repousser l'échéance si vous ne vous sentez pas prêt, sinon vous risquez de regretter.

Disposer d'une source de revenus sure pour faire face

L'expatriation peut être une magnifique aventure tout comme elle peut vite tourner au cauchemar, notamment si vous vous retrouvez à court d'argent. Afin d'éviter les mauvaises surprises, le mieux est de partir uniquement après avoir trouvé un moyen de gagner votre vie et de disposer de source de revenus sure. En revanche, si vous projetez de ne chercher du travail qu'une fois sur place, il faut avoir suffisamment d'économies pour tenir le temps nécessaire.

Afin de vous assurer financièrement, vous pouvez aussi lancer un commerce électronique quelques mois avant de rejoindre votre terre d'accueil. Désormais, vous pouvez gérer votre boutique en ligne de n'importe où avec un ordinateur et une bonne connexion. Cependant, vous avez la possibilité de le lancer une fois installé sur place. Après vous être renseigné sur la législation locale, mettez-vous à la recherche des bons produits et fournisseurs.

S'assurer et prévoir une protection sociale suffisante

Mises à part les questions financières, vous devez également vous assurer de manière adaptée pour bénéficier d'une protection sociale suffisante. Cela est d'autant plus vrai si vous partez pour un pays en voie de développement qui n'offre pas un minimum de protection. Vous devez alors choisir une assurance en adéquation avec votre projet. Il existe plusieurs types d'expatriation comme le stage à l'étranger, le détachement et l'expatriation longue durée.

Vivre à l'étranger ne signifie pas non plus que vous devez couper tout lien avec votre terre natale. Il est même déconseillé de le faire. Généralement, il est recommandé de conserver votre couverture d'assurance-maladie et de veiller au maintien de vos droits et cotisations en matière de chômage et de retraite. Pour les Français expatriés, il est par exemple conseillé d'adhérer à la Caisse des Français de l'Étranger pour jouir d'une meilleure couverture santé.

Avoir une vie active en dehors du travail au lieu de vivre cloitré

Le succès de votre expatriation est une bonne préparation en amont, mais surtout votre capacité d'adaptation une fois sur place. Outre la barrière de la langue, une des difficultés que les expatriés rencontrent est de se faire des amis. Lorsque les journées de travail se terminent, vous serez tenté de rentrer et de rester chez vous. Pourtant, le mieux est de sortir pour faire de nouvelles rencontres et constituer votre réseau d'amis.

Fréquenter la population locale et avoir des activités sociales sont les meilleurs moyens d'apprendre une langue étrangère. De plus, cela facilite grandement votre intégration et votre adaptation à votre vie d'expatrié. Au départ, ce ne sera pas simple. Il est même possible que vous soyez confronté à des situations inconfortables qui vont être la base d'une expatriation réussie. Par exemple, vous pouvez vous inscrire dans un club de sport.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

AEFE : une rentrée scolaire maîtrisée

Dans une situation mondiale inédite sur le plan épidémiologique, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a mis en œuvre un certain nombre de dispositifs pour préparer la rentrée scolaire.