Suisse : «Certificat Covid» disponible cet été et valable à l’étranger

Par Lepetitjournal Zurich | Publié le 23/04/2021 à 12:18 | Mis à jour le 23/04/2021 à 12:36
Photo : Les carnets de vaccinations des Suisses qui ont déjà été vaccinés resteront bien sûr valables même après le lancement du certificat Covid, assure la Confédération. Par : AFP
Certificat de vaccination Covid

L’OFSP a apporté des précisions sur les travaux en cours pour remettre un certificat aux vaccinés, guéris et testés. Celui-ci devra être reconnu à l’international.

Alain Berset annonçait Mercredi dernier que les travaux avançaient pour la création d’un «certificat Covid» et que ce dernier pourrait être lancé en Suisse dans le courant du mois de juin. Jeudi, l’OFSP a apporté des précisions et a parlé d’un lancement «d’ici l’été», sans plus de détail. Une cinquantaine de propositions de solutions techniques avaient été présentées à la Confédération. Elle en a retenu deux. le choix final sera fait à la mi-mai.

Compatible avec celui de l’UE

L’OFSP explique que les certificats seront remis aux «trois groupes de personnes» que sont «les personnes vaccinées, guéries ou testées». Il ne s’agira donc pas à proprement parler d’un «passeport vaccinal», mais plutôt d’une forme de certificat «sanitaire». Les attestations remises aux personnes vaccinées actuellement resteront naturellement valables même quand le certificat Covid sera lancé.

Parmi les exigences de la Confédération pour ce certificat: celle qu’il soit reconnu au niveau international. «La Confédération accompagne donc les travaux de l’OMS concernant le projet de certificat Smart Vaccination Certificate et ceux de l’UE en lien avec le certificat vert numérique», indique l’OFSP.

Pas de centralisation des données

En termes de protection des données, la Confédération explique qu’il n’y aura aucun registre centralisé des données. Ce seront aux lieux de vaccination ou de tests de délivrer le certificat, sur smartphone et en version imprimée, aux personnes et après un contrôle d’identité. «Les données relatives au statut vaccinal, au test ou à la guérison ne seront conservées que dans ces lieux et par la personne concernée», affirme Berne.

Les deux propositions toujours en course sont: une solution de l’Office fédéral de l’informatique et de la télécommunication (OFIT), ainsi qu’une autre proposée par le prestataire informatique suisse ELCA et le groupe SICPA, détaille la Confédération. «L’entreprise romande SICPA, bientôt centenaire, est l’un des leaders mondiaux dans le domaine de la sécurité matérielle et numérique pour les autorités et l’industrie», ajoute-t-elle.

logofbzurich

Lepetitjournal Zurich

L'édition de Zurich de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Zurich !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale