Mercredi 21 août 2019
Wellington
Wellington
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Début des travaux pour accueillir le 1er ferry 100 % électrique de NZ

Par Sarah Nicoud | Publié le 05/04/2019 à 00:19 | Mis à jour le 05/04/2019 à 00:38
Photo : East by West Ferries
Ferry Wellington

Les travaux d’aménagement du ponton de Shelly Bay, dans la région de Wellington, ont débuté ce mercredi 3 avril et devrait accueillir le 1er ferry 100% électrique de Nouvelle-Zélande d’ici décembre 2019.

Le futur navire long de 19 mètres qui reliera la capitale néo-zélandaise et Shelly Bay sera déployé par East by West Ferries et aura le triple avantage d'augmenter le nombre de visiteurs dans la baie de Shelly et de réduire le trafic routier entre les deux villes. Le tout sans carbone et avec zéro émission.

La société East by West Ferries prévoirait déjà la commande d’un second ferry électrique pour desservir la voie maritime entre Queens Wharf et Wellington. 

 

(source : stuff.co.nz)

 

Nous vous recommandons

44495340_10215115051863043_5136023541547794432_o

Sarah Nicoud

Après son aventure Australienne il y a deux ans, Sarah part à la conquête de la Nouvelle-Zélande pour une expérience de vie enrichissante. Elle est heureuse de partager avec les lecteurs du Petit Journal Auckland sa curiosité vis-à-vis de l’actualité.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

TOP 10

Christchurch nommée septième ville la plus « friendly » au monde !

Après l’accent kiwi élu accent le plus sexy de la planète par le site de voyages Big 7 Travel, c’est maintenant au tour de la ville de Christchurch d’être plébiscité par le site.

Vivre à Wellington

Auckland Appercu
FORMALITÉS

Nouvelle-Zélande : comment obtenir mon ETA ?

À compter du 1er octobre 2019, tous les voyageurs aériens issus de 60 pays différents, dont la France, devront posséder un “Electronic Travel Authority” (NZeTA) avant de se rendre en Nouvelle-Zélande.

Expat Mag

FAITS DIVERS

Du transit à la rétention, le calvaire de 3 Sud-Américaines en France

Jacqueline Madeline, Présidente de l'association Welcome a accepté de livrer son témoignage sur le cauchemar de trois touristes qui ont été placées en rétention alors qu'elles étaient en transit.  

Sur le même sujet