Dimanche 17 janvier 2021

DEPART – Que faire de ses vieilles affaires ?

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 05/06/2014 à 04:00 | Mis à jour le 05/02/2019 à 21:33
987843095_260376730_85154fb221_b

 Au moment du départ, on se rend compte du nombre de choses que l'on a amassé qui n'ont pas leur place dans la valise. Mais la poubelle n'est pas la seule option, il existe des solutions pour donner une nouvelle vie à vos affaires, en retirant un (petit) pactole.

Vous êtes au Chili depuis un, deux, cinq ans  et voilà que le départ arrive. Problème :  vous avez accumulé un nombre incalculable d'affaires plus ou moins inutiles lors de votre séjour. C'est le coeur brisé que vous vous apprêtiez à tout jeter .. . Halte-là ! De nombreuses solutions, qui parfois mêlent l'utile à l'agréable, existent pour se débarrasser de vos vieilles affaires.

La plus 2.0 : Le site Mercado Libre, équivalent du bon coin en France, est une bonne option pour se débarrasser d'affaires inutiles tout en retirant un petit pécule. Très fonctionnel, ce site met en place un système de vente entre particuliers (il faut toutefois disposer d'un RUT pour l'inscription). Plus direct, certains groupes "Vide Grenier" sur Whatsapp vous permettent de mettre toutes vos biens, meubles compris, à disposition d'une communauté franco-chilienne en recherche de bons plans.

La plus altruiste: Vous pouvez également vous départir de vos vieilles affaires en faisant un bon geste. En plus du réseau de récupération Emaus, présent au Chili, il existe des sites de dons entre particuliers comme Teledoy.net ou encore Ayudar.cl.

La plus fun: La « Feria de las pulgas » du Parque Forestal (de la Plaza Italia jusqu'au musée Bellas Artes). Ce marché aux puces géant et en plein air a lieu au minimum une fois par mois le dimanche entre midi et 19h, sur les pelouses qui bordent le Rio Mapocho. Très convivial, il faut cependant respecter quelques règles: arriver entre 10h30 et midi pour installer son stand (une toile au sol ? chaises et tables interdites) et payer l'inscription (350 pesos). Seuls les objets usagés sont autorisés à la vente. Tout s'organise via la page Facebook de l'évènement. La date de la prochaine édition reste a déterminer (dernier week-end de juin ou premier de juillet).

 

Auteur : Adrien Beria

 

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet