TEST: 2298

SOMMET DE SALZBOURG – Rencontre des dirigeants européens

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 24/09/2018 à 00:00 | Mis à jour le 24/09/2018 à 00:00
europe

« Grâce à notre crédibilité nous avons maintenu notre politique et de façon conséquente nous n’accueillons pas de réfugiés » a déclaré le Premier ministre Mateusz Morawiecki devant les journalistes après le sommet informel à Salzbourg de ce jeudi 20 septembre. Il a rappelé simultanément que la Pologne restait solidaire en s’engageant dans des actions sur le terrain. « Le grand succès de ce sommet consiste en la confirmation de notre position que des processus liés aux réfugiés doivent être gérés par des Etats membres. On ne peut pas imposer la volonté d’autres institutions. Et la Commission européenne et le Conseil européen, ont accepté notre position », a ajouté le Premier ministre polonais. Il a également indiqué que la question de l’Agence Frontex, ayant son siège à Varsovie, a été évoquée et que certains Etats membres avaient des positions divergentes sur le rôle de cette agence. Cependant la presse écrite se contente d’une couverture factuelle en dénonçant quand même « une paralysie d’une Europe commune incapable de  faire face au moindre des défis actuels, ni à la migration, ni au Brexit, ni aux relations avec les Etats-Unis » (Rzeczpospolita) ou un sommet « sans tournant et sans progrès » (Gazeta Wyborcza).

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale