Lundi 16 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MONIKA URBANOWICZ– Le style PRL remis au goût du jour

Par Capucine Japhet | Publié le 27/09/2018 à 00:00 | Mis à jour le 27/09/2018 à 11:19
monika

Après une carrière dans le marketing, Monika Urbanowicz s’est lancée dans la rénovation des meubles vintage. Une passion devenue son quotidien. Dans un français impeccable, Monika revient pour nous sur son parcours et sa passion. 

 

Dans le quartier de Mokotow, 10h du matin, Monika Urbanowicz prend son café. Dans son petit appartement cosy, plusieurs meubles des années 1960 sont disposés. Vases, chaises, tabourets, tables, Monika rénove tout ce qu’elle peut trouver à partir du moment où c’est authentique. Lignes strictes, usage fonctionnel et surtout touche vintage, voilà les caractéristiques du mobilier soviétique des années 1960. 

Directrice de campagne publicitaire dans une grosse boîte marketing, à 42 ans Monika a complètement changé de vie, et ce, presque par hasard :”Un jour, je me baladais avec mon chien, il était très attiré par les poubelles et en se rapprochant des détritus, j’ai trouvé un vieux tabouret des années 1950.” 

En rentrant chez elle, Monika a nettoyé puis poncé l'objet. Fière du résultat, elle a finalement réussi à vendre la pièce. “C’était la première fois de ma vie que je faisais quelque chose de mes mains”, raconte Monika, fièrement. 

 

Une concrétisation professionnelle 

 

Elle démarre alors son activité à domicile. Elle chine quelques meubles dans les poubelles, et commence à en acheter sur internet. “Il y a ce dicton polonais qui dit qu’il y a de l’argent dans les rues, il suffit de se pencher...Pour moi, c’était très concret” s’amuse-t-elle. Si cette activité était initialement un hobbie, Monika a très vite pris goût à la développer pour en faire sa propre marque : Vintage point. “C’est devenu assez sérieux, j’ai commencé à être rentable”, constate-t-elle. 

 

Cependant, si cette ancienne spécialiste du marketing sait conduire des campagnes de publicité à merveille, elle n’a pas souhaité faire de même avec son activité. “Je ne veux plus de communication dans ma vie”, explique-t-elle en riant, “Je n’ai qu’une page Facebook, que j’alimente peu, ça me suffit !” 

 

En changeant de travail, Monika a radicalement changé de mode de vie. “Je me rends compte aujourd’hui, que je dépensais dans n’importe quoi”, raconte-elle “Je n’achète plus de vêtements tous les quatre matins, je deviens même écolo !” 

 

Un nouveau mode de vie et une nouvelle passion, Monika souhaite poursuivre son activité sur le long terme. Avec une clientèle assez diverse, et de plus en plus d’étrangers qui commencent à s’intéresser à son travail, sa marque pourrait prendre de l’ampleur. Le seul bémol ? « Le style PRL séduit la nouvelle génération, ceux qui ont vécu à cette époque rejettent en bloc tout ce qui rappelle cette période. Et pourtant on a fait de belles choses. Pas seulement des meubles mais aussi des objets de décorations : figures de porcelaines, ceramiques. On avait de grands artistes. Aujourd hui je decouvre les meubles mais aussi tout le design polonais de l'apres guerre de annees 50, 60 ans qui bénéficie d’une renomée  mondiale ».

 

N'hésitez pas à consulter sa page facebook

 

travail Monika

Capucine Japhet

Capucine Japhet

Étudiante en journalisme au CELSA, j'aspire à faire du journalisme à l'international. Je suis particulièrement sensible aux sujets de société qui touchent au féminisme, à l’écologie, et aux minorités.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Ekaterina jeu 27/09/2018 - 10:07

La mise en page est totalement différente habituellement, et beaucoup mieux du coup... Aussi, bon article !

Répondre

Communauté

Votre édition de Varsovie cherche un repreneur !

Cet été, l’équipe de Lepetitjournal.com/Varsovie va se renouveler. Suite au départ d’une de ses associées l’édition cherche à renforcer son équipe. Intéressé.e ? Contactez-nous vite. 

Vivre à Varsovie

Séoul Appercu
LEPETITJOURNAL.COM

Devenez notre correspondant en Pologne

Vous aimez écrire ? Vous voulez découvrir la Pologne autrement et faire des rencontres inoubliables ? Nous recherchons un(e) correspondant(e) pour développer notre contenu localement !

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.