Mercredi 14 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FIN D’ERASMUS - Le bilan de Valentine

Par Yvonne Gangloff | Publié le 18/06/2018 à 00:00 | Mis à jour le 18/06/2018 à 11:48
Erasmus Pologne

Les vacances d’été approchent et les étudiants Erasmus ne vont plus tarder à plier bagages. Nous avons rencontré Valentine, venue en Pologne pour sa dernière année de licence.

 

Lepetitjournal.com/Varsovie : Où étudies-tu en France et ici, en Pologne, et dans quel domaine ?

Valentine : Je suis étudiante à l’université d’Orléans, dans le Loiret, à la fac de droit, où j’étudie le droit Européen. Ici, j’étudie à la fac de droit, à l’Université de Varsovie et je suis les cours que j’ai choisis. Les matières que j’ai choisies sont validées par l’université en France, le but étant de valider 60 crédits européens.

 

Pourquoi avoir voulu vivre l’aventure Erasmus ? Et pourquoi la Pologne ?

J’ai voulu faire une année Erasmus car j’aime voyager, parler anglais, rencontrer de nouvelles personnes et faire des découvertes. La Pologne n’était pas mon premier choix, je n’ai pas été admise à Amsterdam et je n’étais jamais allée en Pologne, c’était pour moi l’occasion de découvrir une nouvelle ville et un nouveau pays.

 

Il y avait-il une chose à laquelle tu ne t’attendais pas en arrivant en Pologne ?

Avant de partir, je n’avais pas d’à priori concernant le pays. Avec du recul, si je dois retenir une chose marquante, c’est le comportement fermé des polonais à l’égard des étrangers et ce qui va me rester c’est de ne pas traverser lorsque le feu est rouge.

 

Ton meilleur souvenir de cette année ?

Ce n’est pas directement la Pologne mais plutôt les personnes que j’ai pu rencontrer et les voyages qu’on a faits ensemble.

 

Qu’en est-il de ton niveau de polonais ?

Je ne parle toujours pas polonais mais je maitrise les mots du quotidien comme « bonjour », « merci », « au revoir », « na zdrowie »

 

Si tu devais comparer ton université française et ton université polonaise, que constaterais-tu ? 

C’est totalement différent, les cours sont plus simples ici et plus faciles à valider. Mais peut-être que les Erasmus bénéficient de plus de libertés. La principale différence est aussi la notation, en France c’est sur 20, ici c’est sur 5.

 

Parles-nous de la suite de tes études

Je poursuis mes études avec un master en droit de l’environnement, je change donc d’académie et rejoins l’Université de Versailles à la rentrée.

 

En as-tu profité pour voyager ? Quelle est ta meilleure découverte ?

Oui, j’ai beaucoup voyagé et je retiens surtout Vienne que j’ai adoré, je sais que j’y retournerai, je n’ai pu y rester que 3 jours, c’était un véritable coup de cœur.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

29178896_1646692305409679_8396492099666575360_o

Yvonne Gangloff

Etudiante en journalisme à Lyon 2, j'ai rejoint l'équipe du lepetitjournal.com à Varsovie en Avril 2018
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Marée de drapeaux à Varsovie pour les 100 ans de l'indépendance

Une marée de drapeaux rouge et blanc a envahi dimanche les rues de Varsovie lors des cérémonies du centenaire de l'indépendance de la Pologne, célébré sous haute surveillance policière en raison de...