Mardi 20 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

100 ANS DE L'INDÉPENDANCE – Un jour unique !

Par Pauline Papacaloduca | Publié le 08/11/2018 à 00:00 | Mis à jour le 08/11/2018 à 00:00
indépendance

Ce dimanche sera un jour particulier pour la Pologne parce qu'il marque les 100 ans de l'indépendance retrouvée du pays ! Commémorations et affrontements entre les différentes opinions politiques et idéologiques du pays seront sûrement au centre de cette journée. Entre histoire, patriotisme, fascisme, anti-fascisme et commémorations loufoques, Lepetitjournal.com/Varsovie revient pour vous sur ce jour unique !

 

Un peu d'histoire...

Afin de bien comprendre l'histoire de la Pologne et de son indépendance retrouvée, il est tout d'abord primordial de connaître les raisons et le contexte de cette perte de souveraineté qui s'est déroulée en trois étapes. En 1772, une première partition de la Pologne à lieu entre la Prusse, l'Autriche et la Russie qui entraine la perte de 30% du territoire polonais. La proclamation de la Constitution polonaise du 3 mai 1791, conduit cependant à de nombreuses oppositions, notamment de la part de la noblesse. Cette opposition entraine la création de la confédération de Targowica, créée majoritairement par la noblesse polonaise qui a pour but de rétablir l'ancien ordre polonais et ainsi conserver ses privilèges. Pour ce faire, la confédération demande l'aide des Russes. Ceux-ci envahissent une partie de la Pologne, renversent la constitution, ce qui conduit au second partage de la Pologne entre la Russie et la Prusse en 1793. Suite à ce partage, un soulèvement national est organisé en 1794, celui-ci est violemment réprimé et conduit au démembrement total de la Pologne par les Russes, les Prusses et les Autrichiens en 1795.

 

L'indépendance retrouvée

L'indépendance de la Pologne devient à la fin de la première Guerre Mondiale un sujet important des politiques internationales de la France et des Etats-Unis notamment. En France, le président Poincaré signe en 1917 le décret de création « d’une Armée polonaise autonome, placée sous les ordres du Haut Commandement Français et combattant sous le drapeau polonais ». L'indépendance de l'Etat polonais est également clairement évoquée dans les quatorze points de Wilson, présentés lors d'un discours devant le Congrès américain le 8 janvier 1918. A la fin de la première guerre mondiale et du retrait des troupes allemandes, la Pologne obtient son indépendance de facto le 11 novembre. Cette indépendance est ensuite institutionnalisée par le traité de Versailles en juin 1919.

 

La fête de l'indépendance

Le 11 novembre est institué Fête Nationale de la Pologne en 1937. Cependant, cette fête ne peut être célébré que 2 fois avant le début de la Seconde Guerre Mondiale. A la fin de la guerre, les communistes la suppriment tout simplement. En 1989, avec la fin de la période communiste, le 11 novembre est rétabli comme fête nationale du pays.

L'ambiance de cette cérémonie est cependant, en Pologne, bien différente du recueillement et de la commémoration des victimes que l'on peut retrouver en France. Ce jour de fête nationale est souvent célébré dans une ambiance tendue, faisant resurgir les tensions du pays. De nombreuses marches et manifestations sont organisées par des groupes nationalistes, voire ultranationalistes, auxquels sont opposés des marches de groupes antifascistes.

 

Les 100 ans de l'indépendance, la marche traditionnelle aura-t-elle lieu?

Même si le président Duda dans une interview a préconisé précédemment l'unité nationale pour une célébration commune, cette année risque de ne pas déroger à la règle et de laisser place, une fois de plus, à de nombreux affrontements. Le président n'a pas réussi à trouver un accord avec les milieux nationalistes sur la marche de l'indépendance à Varsovie et n'y prendra pas part. La marche sera placée sous le slogan « Dieu, honneur et patrie », avec, entre autres, au programme, une messe et des stands patriotiques. A partir de 14h, après une prière commune, la marche devrait débuter au Rondo Dmowskiego, traversera la Vistule par le pont Poniatowski pour ensuite finir au stade national PGE Narodowy. Cependant, la maire de Varsovie a pris la décision ce mardi d'annuler la marche. Les organisateurs ont déclaré que celle-ci pourrait quand même avoir lieu. D'autre part, le  président Duda et son premier ministre Morawiecki ont décidé en réaction à cette décision d'organiser une marche officielle du gouvernement. En outre parallèlement à la traditionnelle  marche, souvent récupérée par les milieux ultranationalistes, des marches antifascistes seront organisées. L'une d'entre-elles débutera notamment à 14h sur la place Unii Lubelskiej, pour ensuite passer par la place Zbawiciela, place Konstitucji et s’achever place des trois croix. D'autres événements moins politiques et plus pacifistes ont également été mis en place à l'occasion des 100 ans de l'indépendance retrouvée. Par exemple, une nouvelle collection limitée de billets de banques de 20PLN a été lancée, avec l'image du maréchal Józef Piłsudski, militaire polonais et homme d'Etat de la deuxième République. De nombreux concerts et événements auront également lieux.

 

Les manières insolites de célébrer les 100 ans de l'indépendance

La fête de l'indépendance donne également lieu à son lot de célébrations insolites. Tout d'abord, l'église polonaise a incité la population à ne plus boire d'alcool pendant 100 jours, jusqu'au 11 novembre.

Un événement, plus sportif a également été créé pour l'occasion. Au moins 100 personnes sont invitées à faire 100 pompes pour l'occasion au Rynek Nowego Miasta w Warszawie. Si vous souhaitez participer à ce projet original, rendez-vous sur l'événement Facebook.

 

Les événements qui vous attendent pour célébrer le centenaire

SAMEDI

 

Concerts pour l'indépendance, samedi de 19h30 à 22h30, Stade PGE Narodowy. Evénement Facebook

 

Pique-nique historique, samedi de 12h à 18h, Plac Zamkowy. Evénement Facebook

 

DIMANCHE

 

Marche traditionnelle (à confirmer). Evénement Facebook

 

Marches antifascistes. Evénement Facebook 1ère marche  Evénement Facebook 2ème marche

 

Marche au départ du Rondo Dmowskiego. Evénement Facebook

 

Célébrations au musée de l'armée polonaise, dimanche de 9h à 17h , aleje Jerozolimskie 3. Evénement Facebook

 

L'hymne polonais chanté par des étrangers, dimanche de 12h à 13h. Evénement Facebook

 

Concerts, ulica Krakowskie Przedmieście, dimanche de 13h à 16h. Evénement Facebook

 

Concerts, Krakowskie Przedmieście 26/28, dimanche à 19h30. Evénement Facebook

 

Course de 10km sur l'aleja Niepodleglosci pour l'indépendance, dimanche à 11h11, ul. Rozbrat 26. Evénement Facebook

 

Festival de l’indépendance, Krakowskie Przedmieście, dimanche de 13h à 21h. Evénement Facebook

 

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Arkadiusz jeu 08/11/2018 - 20:52

Je trouve ça vraiment dommage de parler de toutes les marches à la suite (et d'en donner les liens facebook) sans plus préciser de quoi s'agit la marche "traditionnelle" comme vous dites. Cette marche ci n'est pas seulement "souvent récupérée par les milieux ultranationalistes" mais est nationaliste, comme le montre le slogan "Dieu, honneur et patrie" qui n'a rien de pacifique mais est bien un slogan d'extrême-droite, dont le groupuscule ONR, (parti national radical), notamment, se revendique. De plus, la marche partira du Rondo Roman Dmowski. Roman Dmowski qui était, ne l'oublions pas, le fondateur du parti "National démocrate", parti antisémite qui voulait, dans l'entre-deux guerres, expulser les Juifs de Pologne. Cette "marche traditionnelle" sera certainement encore le théâtre de slogans, banderoles et gestes haineux ainsi que l'occasion de "festivités" de White pride et autres joyeusetés. Selon moi, tous les événements du 11 novembre ne peuvent donc être mis sur le même plan.

Répondre

Actualités

Marée de drapeaux à Varsovie pour les 100 ans de l'indépendance

Une marée de drapeaux rouge et blanc a envahi dimanche les rues de Varsovie lors des cérémonies du centenaire de l'indépendance de la Pologne, célébré sous haute surveillance policière en raison de...