Mardi 23 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FAISONS LE POINT – Les forces de l’ordre en Italie

Par Lepetitjournal Turin | Publié le 08/09/2013 à 22:01 | Mis à jour le 08/09/2013 à 15:17

 

On aperçoit leurs uniformes et leurs véhicules ici ou là, mais quelles sont les compétences des diverses forces de l'ordre transalpines ? Elles se chevauchent parfois car leur organisation est complexe. La rédaction fait le point sur les principaux corps que vous pouvez être amenés à rencontrer.

Le 112 est le numéro d'urgence unique pour tous les états membres de l'UE

La Polizia di Stato 

Elle dépend du ministère de l'Intérieur, les policiers sont en uniforme mais ont un statut civil. Ses origines remontent à 1852 et comprend aujourd'hui environ 105.000 personnes réparties dans 107 questure, l'équivalent des préfectures de police, dirigées par le questeur (questore). Une questura peut être relayée par des commissariats de quartiers dans les grandes villes. Elle a en charge le maintien de l'ordre et la sécurité publique - elle patrouille donc dans les villes - la prévention des crimes et des délits, le secours en cas d'accident et de catastrophe. Elle délivre aussi les passeports et les permis de séjours. Les policiers sont reconnaissables à leurs véhicules et uniformes bleu clair. 

Pour contacter la Polizia di Stato : composez le 113

Les Carabinieri 

L'Arma dei Carabinieri est l'équivalent de la gendarmerie nationale en France. Elle constitue une arme en Italie, dépendant du Ministère de la Défense au même titre que l'armée de Terre, car les Carabiniers sont des militaires. A ce titre, on peut voir des Carabinieri déployés hors d'Italie lors de conflits internationaux. Ils sont facilement reconnaissables avec leur uniforme noir à  bandes rouges et aux  boutons argentés. Fondé à Turin en 1814, ce corps compte aujourd'hui environ 118.000 personnes réparties sur tout le territoire. En plus de leur fonction militaire, les Carabiniers ont des compétences générales en matière de sécurité publique et de police : respect de la loi, prévention et répression des crimes, maintien de l'ordre. 

Pour contacter les Carabiniers : composez le 112

I Vigili urbani en action (photo lepetitjournal.com/Turin)

La Guardia di Finanza 

La Guardia di Finanza est la police douanière et financière italienne C'est un corps spécial de police qui, s'il fait partie des forces armées italiennes et a un statut militaire, dépend directement du ministère de l'Economie et des Finances.  La Guardia di Finanza, dont les origines remontent à 1774, est compétente sur tout ce qui est relatif au maintien de la loi ? prévention, répression - dans les domaines économiques et financiers : contrôles douaniers, lutte contre la fraude fiscale, criminalité financière et informatique, contrebande, trafic de drogue, immigration clandestine, financement terroriste, blanchiment d'argent, contrefaçons. Elle collabore avec les Carabinieri dans le cadre de la surveillance des côtes et avec la Polizia di Stato dans le cadre du contrôle des frontières. Ce corps comprend environ 68.000 personnes. Les véhicules et les uniformes sont gris et jaune.

Pour contacter la Guarda di Finanza : composez le 117

La Polizia municipale: i Vigili Urbani

Ce sont les municipalités qui décident ou nom de la création  d'un corps dans leur commune. Ils peuvent être armés ou non et ont des compétences de police au niveau local, notamment de la circulation.

Pour contacter la Polizia Municipale de Turin : 011.4606060 (urgences) / 800689999 (fourrière)

Françoise Jovenet (www.lepetitjournal.com/Turin) lundi 9 septembre 2013 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Turin ?

Milan Appercu
MUSIQUE

Musique : Les 5 tubes italiens de l’été 2019

L’été rime avec soleil, vacances, cocktails, farniente ou fête… mais c’est aussi une période charnière pour l’industrie musicale. Découvrez les artistes italiens au rendez-vous !

Sur le même sujet