Mardi 26 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EXPAT – Premiers pas en Italie

Par Lepetitjournal Turin | Publié le 08/07/2013 à 22:01 | Mis à jour le 08/07/2013 à 16:10

Domiciliation, numéro de sécu, assurance maladie : quelles sont les formalités administratives qui vous attendent à votre arrivée en Italie ? Petit vademecum à l'intention des nouveaux venus?

Les cartons sont déballés, vous avez plus ou moins pris vos marques dans votre nouvelle demeure. Vous voilà prêts à affronter le monde extérieur? Pas évident dans un nouveau pays dont vous ne connaissez pas toujours la langue, d'autant plus que vous savez déjà qu'en Italie les problèmes administratifs sont souvent plus compliqués qu'ailleurs ! Rassurez-vous : d'une part, il existe en Italie un ministère de la Fonction publique et de la Simplification qui devrait faciliter la vie des citoyens, d'autre part, lepetitjournal.com vous offre quelques pistes pour vous simplifier la vie.

L'indispensable numéro d'identification fiscal
Première étape, obligatoire dans votre nouvelle vie en Italie, l'obtention d'un numéro d'identification fiscal, baptisé codice fiscale : il s'agit d'un numéro magique, apparenté au numéro d'INSEE français, qui vous ouvrira bien des portes. Pour l'obtenir, il est nécessaire de se présenter au bureau le plus proche de l'Agenzia delle Entrate muni d'un document d'identité pour chaque membre de la famille, du livret de famille et des photocopies de chaque document fourni. (Pour consulter la liste des Agenzie delle Entrate de Turin, cliquez ici, sinon rendez-vous sur le site de l'Agenzia delle Entrate de votre ville de résidence).

S'inscrire au registre de la population de la ville
Etape numéro 2, l'inscription au registre de la population de votre commune de résidence. Cette formalité est obligatoire si votre séjour dure plus de trois mois. Il vous faudra donc vous rendre au service de l'état-civil, appelé Anagrafe, d'un mot grec signifiant? "registre". Pour éviter une attente longue et pénible, nous vous conseillons de vous rendre au bureau décentralisé présent dans votre quartier de bon matin, l'affluence au bureau central de l'Anagrafe pouvant en décourager plus d'un? Après avoir présenté votre demande d'inscription pour vous et vos proches, il vous faudra attendre la vérification qui sera effectuée à votre domicile par la police municipale. Au bout d'un délai assez bref, vous obtiendrez enfin votre certificat de résidence. Faites attention aux termes lorsque vous remplirez des formulaires : l'Italie distingue le domicile (tout simplement l'endroit où vous habitez) de la résidence, qui fait de vous un citoyen à part entière d'une ville précise. Le service de l'Anagrafe peut délivrer à votre nom une carte d'identité italienne valable uniquement sur le territoire national : cette dernière n'est pas indispensable, mais elle pourra vous simplifier la vie dans bien des situations de la vie courante.

La carte d'assurance maladie
Vous ne pourrez obtenir la tessera sanitaria qu'après obtention du certificat de résidence. Pour vous inscrire au Service sanitaire national, il vous suffit de vous rendre à l'ASL (Azienda Sanitaria Locale, une structure délocalisée qui garantit l'accès aux soins de tous les citoyens) de votre quartier. Au moment de votre inscription, on vous demandera de choisir un médecin généraliste ou un pédiatre pour les mineurs de moins de 14 ans : renseignez-vous donc avant, même si vous pouvez changer de médecin à tout moment, cela vous évitera de refaire la queue en attendant que ce choix puisse s'effectuer en ligne (le service ne fonctionne pas encore dans tous les quartiers de la ville)? On vous délivrera un certificat provisoire, vous recevrez directement votre carte à votre domicile.
Christine Correale (www.lepetitjournal.com/Turin) mardi 9 juillet 2013

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet