Mercredi 22 septembre 2021
TEST: 2296

LYCEE J. GIONO – Les lauréats du concours littérature et journalisme

Par Lepetitjournal Turin | Publié le 20/02/2014 à 00:01 | Mis à jour le 20/02/2014 à 03:34

Comme chaque année, la classe de seconde du lycée Jean Giono a participé au concours "littérature et journalisme" prévoyant la rédaction d'une critique littéraire. Le jury s'est réuni hier pour décerner les trois premiers prix.

Le jury au grand complet

C'est désormais une tradition. Depuis quatre ans, les élèves de la classe de seconde du Lycée français de Turin participent chaque année à un projet d'écriture : la rédaction individuelle d'une critique littéraire sur une des ?uvres du prix du Goncourt des lycéens, sous l'égide de madame Desfachel, documentaliste, et de Madame Steiner, leur professeur de français. En vue d'une publication, cette critique littéraire doit privilégier l'écriture journalistique tout en respectant un certain nombre de critères sur la forme (présentation avec en-tête, titre incitatif, 2.000 mots maximum) et le fond (une partie narrative, une partie informative et une partie argumentative). Un exercice difficile auquel se sont livrés les 25 élèves de Seconde qui se sont fortement impliqués dans ce projet.

Les lauréats du concours "Littérature et journalisme en compagnie de M. Raynal, proviseur du Lycée Jean Giono. De gauche à droite, Olimpia Sambuy, Francesco Montuori et Léna Cervoni

Le palmarès
Le jury, composé de Mesdames Véronique Desfachel, Sophie Julliot, Pauline Rao, Christine Correale et de Monsieur Frédéric Bouilleux s'est réuni hier, mercredi 19 février, pour attribuer un prix aux trois meilleures critiques. Le premier prix a été décerné à l'unanimité à Léna Cervoni pour sa critique du livre Le Quatrième mur de Sorj Chalandon (Grasset, 2013), dont nous publions aujourd'hui le texte intégral. Deuxième prix, Francesco Montuori pour la critique du livre Au revoir là-haut de Pierre Lemaître, (Albin Michel, 2010). Enfin, le troisième prix revient à Olimpia Sambuy pour son analyse de La vérité sur l'affaire Harry Québert de Joel Dicker (co-édition de Fallois/L'Age d'Homme, 2012). Enfin, un prix spécial du jury a été attribué à Annanova Lohmann pour sa critique du livre L'invention de nos vies de Karine Tuil (Grasset, 2013).
La rédaction (www.lepetitjournal.com/Turin) jeudi 20 février 2014

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet