Vendredi 21 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CONSO – L’eau minérale en Italie : à boire !

Par Lepetitjournal Turin | Publié le 10/09/2013 à 22:01 | Mis à jour le 11/09/2013 à 10:15

 

Côté eau, l'Italie présente quelques particularités indéniables. On vous servira souvent avec votre café un petit verre d'eau sans que vous ne le demandiez, l'eau pétillante est naturellement présente sur les tables, la carafe d'eau n'est pas de mise sans pour autant qu'on vous détrousse pour une bouteille d'eau au restaurant. Point de haro sur l'eau du robinet mais une réalité est bien là : les Italiens sont les premiers consommateurs mondiaux d'eau en bouteille.  

Consommation d'eau en bouteille par personne (2011) :

Italie : 179 l

Allemagne : 171 l

Belgique : 124 l

Portugal : 122 l

Espagne : 116 l

France : 113 l

Alors que les Italiens caracolent en tête, les plus faibles consommateurs sont les Finlandais (avec une consommation de 18l/ habitant, dans le même groupe que la Suède, la Grande-Bretagne, le Danemark et les Pays-Bas). La moyenne européenne (24 pays) s'établit à 104l/ habitant en 2011. Pourquoi les Italiens sont-ils les champions du monde de la consommation d'eau en bouteille ? Faut-il remonter à l'époque romaine pour trouver un début d'explications ? Car si les vertus de l'eau ont amené les Romains à fréquenter les termes dans l'Antiquité et à apprécier ses bienfaits pour le corps, si, dans les villes romaines, le réseau de conduites d'eau était très moderne, il faut cependant apporter un bémol : des analyses ont montré (notamment à Pompéi) que c'est précisément l'eau qui était responsable de la mort prématurée de nombreux Romains car les conduites d'eau étaient en plomb et causaient de nombreux décès par saturnisme. 

Particularité purement turinoise, vous pouvez vous désaltérer dans l'une des 833 Torets de la ville 

A l'origine du phénomène
Mais revenons à une époque plus contemporaine, quand les stations thermales ont commencé à embouteiller l'eau pour les curistes. D'une part, en Italie, il existe encore quelques régions du sud où l'approvisionnement en eau laisse à désirer et où la présence de citernes (avec la formation inévitable d'un dépôt) donne à l'eau un goût désagréable. Dans ces régions, les bouteilles d'eau deviennent donc une nécessité. D'autre part, des scandales secouent de loin en loin la Péninsule, au gré d'analyses montrant la présence de minéraux suspects et de substances nocives dans le réseau de distribution hydrique de certaines villes. Et bien souvent, méfiance oblige ; d'une manière générale, la société italienne n'accorde jamais une confiance absolue à l'administration publique : tout va peut-être bien, les analyses semblent excellentes, mais on ne sait jamais. Rappelons enfin que l'Italien transige rarement avec la qualité de son alimentation et donc de ses boissons. Et le marketing fait le reste ! 

L'eau en bouteille au centre des controverses
Les controverses visant l'eau en bouteille sont actuellement nombreuses dans le monde : coût, nocivité du plastique, eaux avec des traces de polluants, non écologiques en raison du coût du transport et des déchets générés. Certaines villes dans le monde ont déjà commencé à interdire la vente de petites bouteilles, c'est notamment le cas dans les Cinque Terre en Ligurie. Il est également important de souligner qu'en raison de leur minéralité et leur composition chimique, toutes les eaux ne sont pas bonnes pour tous, en tout cas en consommation régulière ; il est important de vérifier la quantité de sel, le niveau de minéralité (résidu à sec), les eaux pétillantes sont plus acides que les eaux plates et attaqueraient aussi l'émail des dents. 

Françoise Jovenet (www.lepetitjournal.com/Turin) mercredi 11 septembre 2013

De l'eau pour les locavores

La rédaction du Petit Journal de Turin s'est penchée sur les eaux minérales italiennes. En voici quelques-unes  dont les sources sont situées dans le Piémont :

NOM ORIGINE ALTITUDE SOURCE RESIDU A SEC EN mg/l CLASSIFICATION
Alpi Bianche Vinadio 898 55 moyennement minéralisée
Valmora Rora 1300 49,8 faiblement minéralisée
Eva Paesana 1820 47 faiblement minéralisée
Pian della Mussa Balme 1500 36 faiblement minéralisée
Lurisia Santa Barbara  - Lurisia 1400 34,8 faiblement minéralisée
Alpi Cozie Luserna San Giovanni 900 32,2 faiblement minéralisée
Fonte delle Alpi Luserna San Giovanni 900 16,9 faiblement minéralisée
Lauretana Graglia 1050 14 faiblement minéralisée

Et d'autres, dans les rayons et à la TV :

NOM ORIGINE ALTITUDE SOURCE RESIDU A SEC EN mg/l CLASSIFICATION
Sangemini Sangemini (Ombrie) 380 988 minéralisée
San Pellegrino San Pellegrino (Lombardie) 1500 948 minéralisée
Lete Pratella (Campanie) 300 915 minéralisée
San Benedetto Scorze (Vénétie) 20 272 moyennement minéralisée
Rocchetta Guado Tadino (Ombrie) 312 177,8 moyennement minéralisée
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Turin ?

Milan Appercu
MUSIQUE

Festival MiTo 2018 : 125 concerts en 15 jours à Milan et Turin

La musique inspirée de la danse envahit Milan et Turin à l’occasion de la 12ème édition du célèbre festival MiTo. Les grands concerts (gratuits ou à bas coûts), originaux, à ne pas manquer.

Vivre à Turin

Milan Appercu
VIE PRATIQUE

Le système de santé en Italie : comment ça marche ?

Santé publique, santé privée, inégalités dans la péninsule, le système de protection sociale présente certaines différences par rapport au système de santé français. Décryptage.

Sur le même sujet