Jeudi 13 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FREDERIC LEFEBVRE - Le candidat à la députation en Amérique du Nord quitte les Républicains

Par Lepetitjournal Toronto | Publié le 08/06/2017 à 08:04 | Mis à jour le 08/06/2017 à 09:24

C’est le buzz du jour dans le petit monde de la politique. Frédéric Lefebvre, député sortant LR, investi après moultes hésitations par son parti aux Législatives, vient de prendre une « décision incontournable et libératrice », celle de quitter Les Républicains. Cette annonce intervient entre les deux tours de l’élection, alors qu’il est en grande difficulté. Roland Lescure, candidat de la République en Marche a en effet obtenu 57% des voix, et M. Lefebvre, 14,5%.

Pourquoi cette annonce entre les deux tours ? Est-ce une tentative désespérée de sauver sa candidature ? « Je ne supporte plus qu’un quarteron de généraux sectaires à la tête des Républicains parlent en mon nom, a déclaré le candidat sur le plateau de France Info. (…)
On a tenté de me museler, on m’a moqué, on m’a menacé dans ma famille politique. (…) Je me suis engagé à 17 ans. Le mouvement de rassemblement, je ne le reconnais plus aujourd’hui, je prends la décision de rompre.» « J’ai construit et gagné ma liberté par mes votes (…). Je finis un virage mais le tournant ça a été le vote en faveur du pacte de responsabilité 
». Frédéric Lefebvre s’est en effet distingué à l’Assemblée en votant en faveur de la Loi Macron contre l’avis de sa famille politique. « Je ne fais pas de calcul. J’ai tutoyé la mort avec mon embolie pulmonaire, les calculs politiques, c’est loin de moi. » a-t-il affirmé. 

Pressé par les journalistes, le député a avoué avoir voté pour Emmanuel Macron au premier tour de la Présidentielle. Pourquoi alors n’avoir pas enlevé son étiquette « urticante » avant les Législatives ? « J’ai cru pendant de nombreux mois que j’arriverais à faire changer cette formation politique de l’intérieur. Ma conviction c’est qu’il faut additionner la droite et la gauche ».

Arrêtera-t-il la politique en cas de défaite face à Roland Lescure ? « Jusqu’à mon dernier souffle, je servirai la France, a-t-il dit. Je veux faire naitre une nouvelle droite, humaniste, ouverte. Je suis le premier à prendre cette décision, je ne serai pas le dernier ».

MPP (www.lepetitjournal.com) jeudi 8 juin 2017

Lire aussi dans L'Express : 
"Vous m'avez 'molesté'": la lettre de rupture de Frédéric Lefebvre au parti LR

0 Commentaire (s)Réagir