Dimanche 23 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

« WE THE 6 » – Tout est une question d’unité

Par Lepetitjournal Toronto | Publié le 16/01/2017 à 13:06 | Mis à jour le 16/01/2017 à 16:17

 

«The 6ix » ; on entend cette expression aux quatre coins de la ville. « Nous les 6 » Mais qu'est ce que ça peut vouloir dire? Intriguant et existant à l'idée qu'un simple nom ou qu'une simple phrase aussi courte puisse réunir les habitants de la mégalopole, lepetitjournal.com Toronto a mené l'enquête.

Si vous n'appelez pas Toronto ?The 6 ? c'est que quelque chose ne va pas. Si vous ne connaissez pas l'histoire ? Nous sommes là pour ça. Tout commence grâce à l'influence de Drake. C'est l'icone de Toronto, le rappeur qui fait connaître sa ville au monde entier. Il énonce même: « Toronto is the reason I do this , All I did was find a way to make people proud of our city » Le 14 juillet 2014, il annonce le titre de son nouvel album « Views from the 6 » Le journal Toronto Star et le website BlogTO l'ont alors accusé de vouloir changer l'appellation de Toronto « T.O ». En réalité, le rappeur n'a fait qu'annoncer le nom de son 4e album ? Take it or leave it.

T.O ou the 6ix ?

C'est alors qu'un débat sans fin c'est propagé; Comment doit on appeler Toronto? La liste de surnoms que l'on trouve est longue - The 416, Big Smoke, Hogtown, North Hollywood ....

« T.O » est le plus répandu mais « The 6 » prend de l'avance, les Torontois en sont fiers.

Pourtant, ce n'est pas la première fois que la ville se fait appeler de cette manière. Toronto a été initialement bâtie sur 6 anciens quartiers ou bourgades : Toronto, North York, Scarborough, York, Etobicoke et East York. Et sur les codes postaux 416 et 647, il y a deux fois le chiffre 6.


Le vivre ensemble torontois


Modèle foudroyant du multiculturalisme, les Torontois affichent encore une fois leur fierté de vivre ensemble et d'exalter leur mélange. C'est ça le secret de « The 6 » ; rappeler que Toronto est née d'une mixité, d'une coalition et que c'est cette dernière qui a fait de la ville ce qu'elle est aujourd'hui. On ne remarque même plus les différences de vie au sein de la ville - un sentiment de tranquillité plane.

Chacun continue d'appeler Toronto comme bon lui semble, mais ce qui est sûr, c'est que « The 6 » est une expression qui prouve que l'unité fait la force - Cela nous donne de l'espoir pour que nous puissions dire, un jour ou l'autre « We The World »

 

 

Ariane Khos (lepetitjournal.com/toronto) Lundi 16 janvier 2017

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet