Francine Watkins : "Être à l’écoute des besoins de nos compatriotes"

Par Damien Bouhours | Publié le 17/05/2021 à 00:00 | Mis à jour le 17/05/2021 à 00:00
Francine Watkins, tête de liste pour les élections consulaires 2021 à Toronto

Francine Watkins est tête de liste de "Ensemble pour vous ! La défense de nos intérêts au cœur de notre action. Liste indépendante au service de tous les Français et Françaises de la circonscription", pour les élections consulaires 2021 pour la 2e circonscription du Canada. Elle revient avec nous sur son programme. 

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ? 

Je suis une Française qui a émigré au Canada dans les années soixante-dix. J’ai fait carrière en tant que Directrice régionale adjointe des Services aux langues officielles pour la région de l’Ontario, Secrétariat d’État du Canada, puis comme Directrice du Service des communications à la Municipalité de la Communauté urbaine de Toronto. Je suis depuis plus de vingt ans chef d’entreprise, à la tête d’un cabinet de traduction. Je me suis très rapidement impliquée dans la vie communautaire et associative francophone, ayant participé à la création du Conseil des écoles françaises de la communauté urbaine de Toronto, ayant été co-présidente du Comité français de l’hôtel de ville de Toronto et présidente de l’Association Français du Monde à Toronto. Je suis Conseillère des Français de l’étranger pour l’Ontario et le Manitoba depuis 2014 et vice-présidente du conseil consulaire depuis lors. J’ai également été décorée de l’Ordre national du Mérite pour mon engagement envers la francophonie canadienne.

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?

J’ai constitué ma liste en cherchant des personnes qui partagent les mêmes valeurs que moi et dont l’action communautaire et sociale était manifeste (intégrité, solidarité, diversité, engagement citoyen et écologique). J’ai aussi voulu que ma liste soit représentative de la composition de la communauté française de la circonscription et réponde aux critères suivants : représentation de tous les groupes d’âge, diversité, représentation géographique et des parcours professionnels, et expertises variées. En cette période inédite, je sais que cette équipe est prête à poursuivre son engagement au quotidien pour défendre les intérêts et les droits de tous nos compatriotes, notamment les acquis sociaux, la justice sociale et fiscale et la suppression de la CSG-CRDS.

 

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français de Toronto ?

Les Français et les Françaises de Toronto sont confrontés à des difficultés diverses. Bien que le Canada soit un pays très accueillant et bénéficiant d’un filet social, la situation des Français et Françaises durant la pandémie a entrainé une fragilisation et une précarisation de leur situation économique.

Les Français et Françaises de la circonscription, compte tenu de la taille du pays, ne sont pas servis de manière égalitaire par les services consulaires. La pandémie a accentué cette fracture puisque les tournées consulaires organisées normalement à Ottawa et Winnipeg ont été arrêtées et qu’aucune n’est prévue pour le moment. Certaines grandes villes comme London, Kitchener-Waterloo, Hamilton, Windsor, Kingston, etc. ne sont pas du tout servies et nos compatriotes doivent parcourir des distances considérables pour se faire servir à un coût astronomique.

Citons au nombre des autres grands défis : la CSG-CRDS, la justice sociale et fiscale, le retrait de la carte Vitale à des milliers de personnes, des démarches administratives très difficiles et compliquées avec l’administration française, et des préoccupations mondiales d’ordre écologique.   

 

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ?

La mission principale des Conseillers des Français de l’étranger est d’être des élus de proximité à l’écoute des besoins de nos compatriotes. Il nous incombe de porter les enjeux et les difficultés à l’attention de nos représentants législateurs que sont les députés et les sénateurs qui nous représentent pour qu’ils puissent en tenir compte dans leurs travaux. Il nous incombe également de défendre les droits de nos compatriotes auprès des instances consulaires et bureaucratiques pour que les Français et Françaises de l’étranger soient servis de façon optimale et que leurs problèmes soient pris en compte. Les Conseillers des Français de l’étranger siègent à de nombreuses commissions (bourses, affaires sociales, sécurité) et sont donc les porte-parole de la communauté au sein de ces instances. Grâce à la réforme voulant que le président ou la présidente du prochain conseil consulaire après les élections de 2021 soit un élu ou une élue, les Conseillers des Français de l’étranger auront une voix plus forte autour de la table de discussion. Enfin, ils élisent les sénateurs des Français de l’étranger donc ils ont de nouveau l’occasion de peser sur le travail législatif.  Durant mon mandat, j’ai organisé des permanences consulaires toutes les semaines, des permanences parlementaires lors de la visite des sénateurs des Français de l’étranger, des réunions d’information sur des sujets comme l’impatriation et la fiscalité, j’ai publié un bulletin d’information régulier envoyé sur la Liste électorale de la circonscription, et rencontré et écouté des milliers de personnes qui éprouvaient des difficultés de tous ordres.

 

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

Je prends les engagements suivants en mon nom et en celui de mon équipe :

1. Continuer de faire pression pour une fiscalité plus juste et équitable et faire supprimer la CSG-CRDS pour tous les Français et Françaises de l’étranger.

2. Réclamer une augmentation du nombre de tournées consulaires à Ottawa et Winnipeg et la création de tournées dans les régions non desservies afin d’offrir des services consulaires de proximité à nos compatriotes de l’Ontario et du Manitoba.

3. Favoriser l’accès à l’emploi et à l’entrepreneuriat pour les Français et les Françaises de la circonscription par l’entremise des associations et des réseaux compétents.

4. Sensibiliser à l’éco-citoyenneté et à la nécessité d’une transformation de nos modes de vie en soutenant des initiatives éco-responsables à tous les niveaux de la circonscription.

5. Défendre le plus large accès possible à l’enseignement français et à la langue française et participer aux travaux du conseil consulaire sur les bourses scolaires.

6. Poursuivre notre action de solidarité et d’entraide durant et après la pandémie et partager avec vous les informations essentielles transmises par les autorités canadiennes et françaises concernant la situation sanitaire/sécuritaire.

7. Défendre les acquis sociaux des Français de l’étranger comme les retraites, la carte Vitale et les différentes aides.

8. Participer avec assiduité aux réunions du conseil consulaire, vous rendre compte du travail effectué durant toute la durée du mandat et être joignables pour répondre à vos préoccupations.

9. Continuer d’assurer des rencontres régulières (en virtuel et en personne) avec les Français et Françaises de la circonscription pour leur donner des informations et les épauler dans leurs démarches administratives.

10. Continuer d’offrir une aide à l’impatriation et à l’expatriation et poursuivre notre action en faveur de la diminution du coût des tests de langue en français pour l’obtention de la résidence permanente.

11. Participer au fonctionnement du comité consulaire pour l’emploi et la formation professionnelle et à toute initiative visant à favoriser l’innovation, l’emploi de nos compatriotes et la reconnaissance des diplômes par les autorités canadiennes.

12. Soutenir les projets communautaires qui renforcent le tissu social et associatif local par le biais du dispositif de Soutien au Tissu Associatif des Français de l’Étranger (STAFE).

 

Ensemble pour vous ! La défense de nos intérêts au cœur de notre action. Liste indépendante au service de tous les Français et Françaises de la circonscription, conduite par Francine Watkins, conseillère sortante

 

Francine Watkins

Yann-Alexandre Girard

Solange Strom

Thomas Brossas

Sabine Raboteur

Frédéric Rivière

Bénédicte Brueder

 

Pour en savoir plus sur les élections consulaires et les autres listes : Elections consulaires : modalités de vote et candidats à Toronto

Nous vous recommandons
Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir