Mardi 25 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Disparition inquiétante d'une Française au Japon (MAJ : 24.08.18)

Par Julien Loock | Publié le 24/08/2018 à 08:00 | Mis à jour le 24/08/2018 à 09:50
disparition-japon-nikko-francaise

(MAJ : 24.08.18) Française de 36 ans, Tiphaine Véron est portée disparue depuis le dimanche 29 juillet, dans la région de Nikko, au Japon. L'entraide et la solidarité, au sein de la communauté francophone, sont plus que jamais des éléments précieux pour l'enquête et les phases de recherche.


Auxiliaire de vie scolaire originaire de Poitiers, Tiphaine a quitté son hôtel le 29 juillet 2018 vers 10h du matin en informant l'hôtelier qu'elle partait se promener, laissant sa valise et son passeport dans sa chambre. Depuis ce moment-là, elle n'a plus donné de nouvelles à qui que ce soit. Inquiet, le responsable de l'établissement a alors prévenu la police le 30 juillet.
 

La famille de la jeune femme de 36 ans est depuis arrivée sur les lieux, à Nikko. Le soutien moral et la logistique sont des éléments clés pour aider les deux frères et la petite sœur de Tiphaine, présents au Japon depuis samedi. Ils logent actuellement près de la gare de Tobu-Nikko.


Comme ils ne parlent pas un mot de japonais, les démarches et les relations avec les officiels et la presse sont très compliquées. La famille a prévu, aujourd'hui, de coller des affiches dans la région de Nikko pour communiquer auprès de la population locale. 


Des volontaires français ou japonais sont les bienvenus pour aider cette famille dans le désarroi. Les personnes bilingues français-japonais peuvent entrer en contact avec lepetitjournal pour être mises en relation avec des personnes proches de l'affaire.   


Pour rappel, Tiphaine est âgée de 36 ans ; elle a de longs cheveux châtain foncé, qu'elle porte souvent attachés. Ses yeux sont verts et elle mesure 1 mètre 62 pour 45 kg. Tiphaine étant épileptique, le temps ne joue pas en faveur des recherches. 


L'enquête piétine pour l'instant, malheureusement. Le Consul de France s'est déplacé hier à Nikko et la presse locale commence à peine à se manifester (TV Asahi, Yomiuri Shimbun...). La police a questionné le voisinage sans issue positive. Aucun chien ni plongeur n'ont été utilisés, pour l'instant, pour suivre la piste de la noyade. Un seul drone a servi pour survoler la rivière. La police a organisé une conférence de presse pour alerter les médias.


Tout indice et toute aide sont extrêmement précieux dans cette affaire et la communauté française du Japon peut jouer un rôle très important, en commençant par la diffusion sans relâche des informations publiques sur les réseaux sociaux. 


N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande particulière. Nous pourrons vous mettre en relation avec des personnes en contact avec la famille et les autorités locales. Vous pouvez également écrire à missing.tiphaineveron@gmail.com.


Mise à jour : 24.08.18

Cela fait bientôt un mois que Tiphaine Véron a disparu dans la région montagneuse de Nikko, au nord-est du Japon. Un long mois qui n'a malheureusement débouché sur aucune piste sérieuse, encore moins sur un dénouement positif pour elle et ses proches. Les membres de sa famille présents sur place, dont sa sœur cadette Sybille, ne savent toujours pas ce qui a pu arriver à la jeune femme de 36 ans. 


Le portrait de Tiphaine et son avis de recherche sont placardés dans de nombreux restaurants et boutiques de la ville touristique, très fréquentée par les voyageurs internationaux. Selon l'AFP, qui a interrogé la famille, Tiphaine "pouvait se montrer très confiante dans un pays réputé très sûr, pour lequel elle a eu un coup de foudre, où elle se sentait bien". La nature environnante, bien que somptueuse et fascinante, peut s'avérer être également piégeuse, avec de nombreux serpents et des chemins escarpés assez traîtres en cas de forte pluie, comme c'était le cas la semaine précédant la disparition de la jeune française. Les lieux où Tiphaine aurait pu se promener, en ce 29 juillet, ont été quadrillés par des policiers, des chiens, un hélicoptère et un drone. Des alpinistes professionnels ont rejoint également les recherches. La thèse de l'accident est toujours prise au sérieux, même si la piste criminelle est de plus en plus envisagée. 


La disparition volontaire n'est pas une option à considérer pour la famille, alors que Tiphaine préparait, avec joie, son voyage au Japon depuis six mois, tout en partageant ses émotions auprès de ses proches sur les réseaux sociaux. Il reste, aux yeux de tous, la piste criminelle qui semble devenir l'hypothèse la plus sérieuse. D'après l'AFP, d'intrigants panneaux rédigés en langue japonaise ont été trouvés sur les lieux déserts du sanctuaire Takino, là où semblait vouloir aller Tiphaine selon le plan retrouvé dans ses effets personnels dans sa chambre du Turtle Inn Nikko. L'un des panneaux demande ainsi de faire attention car "il y a ici quelqu'un qui approche les femmes" quand un autre avertit de "fréquents" incidents.


Aucun indice n'a été retrouvé mais cette coïncidence est assez troublante, alors qu'il est inaccoutumé de faire face à de tels messages au Japon. L'enquête reste encore au point mort et les espoirs s'amenuisent. Alors qu'elle est obligée de rentrer en France, Sybille, interrogée par l'AFP, a "l'impression de l'abandonner à son sort". 

 

disparition

 

 

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Popaul ven 10/08/2018 - 04:50

A Nikko la police traîne les pieds ...c'est une tradition , il y a fort longtemps quand la femme d'un diplomate français s'est égarée ils ont attendu le lendemain pour commencer les recherches ! a leur décharge il neigeait .Cette fois il ne neige pas mais avec la chaleur ...

Répondre
Commentaire avatar

Eleana87 sam 22/09/2018 - 01:01

Intéressant ce que vous dites, Popaul. Auriez vous plus d'information (nom de la personne, article,...?) sur cette affaire ?

Répondre

Communauté

#MAVIEDEXPAT

Communauté française au Japon : le Grand Café Accueil 2018 de l'AFJ

Chaque année, dans le cadre de sa mission Japon Accueil, l'Association des Français et francophones du Japon organise son Grand Café Accueil de la Rentrée, le jeudi 20 septembre 2018 à partir de...

Que faire à Tokyo ?

EXPO

Immersion et poésie numérique au Digital Art Museum (Odaiba - Tokyo)

Borderless World, un monde sans frontières à Tokyo. C’est le nom de ce projet hors du commun, tout juste ouvert depuis le 21 juin dernier sur les flancs de la grande roue d’Odaiba.