Vendredi 3 juillet 2020

L'Australie veut protéger le corail avec des nuages plus "brillants"

Par Amandine Brugier | Publié le 22/04/2020 à 01:48 | Mis à jour le 22/04/2020 à 13:44
Photo : Le bateau des chercheurs qui a servi à l'expérience
blanchiment barrière de corail

En 2020, la Grande Barrière de Corail a connu sa troisième flambée de blanchissement massif des coraux en cinq ans. Les récifs coralliens tropicaux sont particulièrement sensibles au réchauffement de la planète. Alors, le gouvernement Australien finance un programme de recherche et développement de 150 millions de dollars afin de trouver une solution à ce fléau dont une première expérience consiste à rendre les "nuages brillants".

Les scientifiques ont ainsi effectué un essai de prototype d'équipement d'éclaircissement des nuages sur la Grande Barrière de Corail. L'expérience a utilisé une turbine modifiée avec 100 jets à haute pression pour pulvériser des billions de cristaux de sel marin de taille nanométrique dans l'air depuis l'arrière d'une barge. En théorie, les minuscules cristaux de sel peuvent se mélanger aux nuages de basse altitude, ce qui les rend plus brillants et réfléchit davantage la lumière du soleil loin de la surface de l'océan.

 

 

L'essai n'a pas été conçu pour tester l'efficacité de l'éclaircissement des nuages lui-même, mais Daniel Harrison, de l'université de Southern Cross, a déclaré au Guardian Australia qu'il avait réussi à démontrer que le système de diffusion fonctionnait. Les scientifiques espèrent qu'il pourra être développé pour ombrager et refroidir les coraux et ainsi les protéger du blanchiment causé par la hausse des températures mondiales.

 

Amandine Brugier Le petit journal auckland

Amandine Brugier

Spécialisée en communication événementielle et RP à l'ISCOM Paris, je suis actuellement stagiaire en tant qu'Event Manager / Rédactrice Web
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet