Jeudi 12 décembre 2019
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Stockholm en compétition pour les JO 2026

Par Fabienne Roy | Publié le 10/04/2019 à 01:33 | Mis à jour le 11/04/2019 à 06:34
Photo : Tous droits réservés
Untitled design-3

Malgré certaines réticences de la mairie, la capitale suédoise s'est finalement portée candidate pour organiser les Jeux olympiques d'hiver 2026. Il y aura donc un match Stockholm-Åre et Milan-Cortina

 

Mardi 9 avril 2019, le gouvernement a annoncé qu'il accordait son soutien aux Jeux olympiques d'hiver de 2026. Celui-ci voulait surtout avoir des garanties quant aux prévisions budgétaires développées par le projet olympique et paralympique. Selon Anna König Jerlmyr, Maire de Stockholm, l'important est que ces potentiels Jeux olympiques d'hiver 2026 n'alourdissent pas les contribuables de Stockholm.

En effet, les porteurs de ce projet avaient invoqué très tôt leur intention de mobiliser des fonds privés pour financer la tenue des Jeux. Avec un budget prévisionnel de 13,14 milliards de couronnes suédoises (1,26 milliard d’euros), la candidature ne prévoit pas de dépenses directes de la part des pouvoirs publics. Celles-ci devraient être couvertes par la contribution du Comité International Olympique (CIO), des revenus générés par le sponsoring, la billetterie et divers programmes.

Par ailleurs, selon les termes mêmes du Comité de Candidature, le coût sécuritaire pourra être compensé par les recettes issues des taxes perçues durant les Jeux, grâce notamment à l’afflux de visiteurs et de spectateurs sur les sites-hôtes.

Des conditions environnementales renforcées 

Le président de la commission d’évaluation du CIO pour les Jeux Olympiques d’hiver de 2026, Octavian Morariu, a déclaré à cette occasion :

Avec les candidatures de ces deux pays où le sport est une tradition, nous constatons l’impact très positif des réformes prônées par l'Agenda olympique 2020. Ces deux pays ont une grande expérience dans l’organisation de Coupes du monde et de Championnats du monde, l’infrastructure est déjà en place et les opérateurs sont expérimentés. Cela permet aux villes candidates de réduire les investissements nécessaires et d’améliorer la durabilité de leurs projets.

Les villes candidates 2026 utiliseront en moyenne 80% de sites existants ou temporaires, contre 60% parmi les villes candidates pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2018 et 2022.

Par ailleurs, leurs premières projections en termes de coûts de fonctionnement pour les Jeux sont en moyenne 20% inférieures aux coûts supportés par les villes lors des deux précédentes procédures de candidature.

 

Cependant, il reste à convaincre l´opinion générale moyennement enthousiaste par ce projet. Selon les chiffres publiés par le CIO auprès de l´institut Publicis Média, les Suédois sont en effet 55% à soutenir la candidature de la capitale, contre 83% de leurs homologues italiens à l´égard du projet Milan-Cortina. 

 

La fin du suspense aura lieu en juin prochain. Le Comité International Olympique votera pour savoir qui de Stockholm ou de Milan recevra les Jeux olympiques en 2026.


 
Fabienne ROY

Fabienne Roy

Directrice de la publication de l’Edition lepetitjournal.com de Stockholm. Passionnée par la Suède , aventurière et experte en Ressources Humaines, elle rejoint l´équipe en 2017.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

LE SAVIEZ-VOUS

Le Cadeau de Noël suédois pour 2019

La boîte mobile est le cadeau de Noël de l'année 2019. Pour la trente-deuxième année consécutive, HUI, l´Institut de recherche commerciale suédois sélectionne le cadeau de Noël de l´année.

Expat Mag

Bucarest Appercu

Les 5 plus beaux châteaux de Roumanie

Quand vous pensez à la Roumanie sans y être jamais allé, vous ne pouvez pas ne pas imaginer des forêts, des montagnes et des châteaux fantastiques. Eh bien la réalité n'est pas si éloignée de la ficti

Sur le même sujet