Jeudi 18 octobre 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Danemark est en deuil

Par Sarah Chabane | Publié le 14/02/2018 à 11:00 | Mis à jour le 13/04/2018 à 10:15
Photo : tous droits réservés
Prince-Henrik-Queen-Margarethe-II-Danish-Royals-SnmLMekPCtll

"Son Altesse Royale le prince Henrik s’est éteint le mardi 13 février à 23h18 dans le calme du château de Fredensborg, entouré de Sa Majesté la Reine et de ses deux fils".
 

Ce matin, 14 février, le site internet de la famille royale du Danemark a annoncé le décès du prince Henrik à 83 ans après une longue vie au service du Danemark aux côtés de sa Reine. 

Un français au service du Danemark

Le prince Henrik né Henri Marie Jean André de Laborde de Monpezat  a vu le jour le 11 Juin 1934. Très jeune il déménage en Indochine avec sa famille où il sera diplômé du lycée français de Hanoï. Après un service militaire en Algérie française pendant la guerre d’Algérie, il travaille au ministère des affaires étrangères puis à l’Ambassade de France à Londres. Un soir de printemps 1965, il rencontre la princesse Margrethe, dont il tombe immédiatement amoureux. 


Le 10 Juin 1967, la princesse Margrethe épouse Henri Marie Jean André de Laborde de Monpezat qui après le mariage devient Son Altesse Royale le Prince Henrik du Danemark. 
Pour devenir danois, il abjure sa foi catholique et se convertit au protestantisme. 

Au cours de sa vie, le Prince a occupé de nombreux postes, on peut notamment mentionner ses fonctions de patron de la Croix-Rouge danoise et de président du WWF et d'Europa Nostra. Au fil des ans, le prince Henrik a participé à des réunions de travail et a voyagé dans de nombreuses régions du monde pour le compte de ces organisations.
Pendant toute sa vie, le prince Henrik a pratiqué diverses formes d'expression artistique, à la fois comme poète et comme sculpteur. De même, le grand intérêt du Prince pour la cuisine était connu par beaucoup.

Un Prince qui ne fut jamais Roi

N’ayant jamais obtenu le titre de Roi, le Prince avait déclaré ne pas vouloir être inhumé avec son épouse dans la nécropole royale dans la cathédrale de Roskilde.

Henrik avait avoué avoir du mal à vivre dans l’ombre de la Reine : "j’accepte de jouer le jeu. Mais c’est très dur pour un homme de ne pas être considéré sur le même plan que son épouse".

Sarah Chabane, 14 février 2018 
 

Untitled design (3)

Sarah Chabane

Tombée amoureuse de la Suède durant mon année d'Erasmus je suis revenue m'y installer sur le long terme. Je me passionne pour les questions de durabilité et suis toujours à l'affût d'événements culturels notamment en matière de cinéma.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ENFANCE

L’effet “nourrisson” ou la surprenante gentillesse suédoise

Après des années passées à l'étranger et un retour en Suède, Annie notre rédactrice suédoise vous propose de redécouvrir son pays natal, aujourd'hui, elle se penche sur la question de la parentalité..

Communauté

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

Bel engagement solidaire pour les coureurs du LFSL !

La course solidaire, organisée ce mercredi 3 octobre par le Lycée Français Saint-Louis de Stockholm (LFSL), a été un véritable succès. Plus de 600 élèves, du CP à la terminale, ont couru au profit...

Vivre à Stockholm

ENFANCE

L’effet “nourrisson” ou la surprenante gentillesse suédoise

Après des années passées à l'étranger et un retour en Suède, Annie notre rédactrice suédoise vous propose de redécouvrir son pays natal, aujourd'hui, elle se penche sur la question de la parentalité..