Lundi 16 juillet 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Indoor Wingsuit Flying, lorsque le rêve d’Icare devient réalité

Par Kristen Collie | Publié le 14/05/2018 à 07:00 | Mis à jour le 23/05/2018 à 16:36
Photo : En réhabilitant une ancienne soufflerie militaire, la start-up a révolutionné la discipline du « wingsuit flying » et permet aujourd’hui au grand public de prendre son envol. ©flywingsuit.se
Wingsuit Flying Stockholm

Première mondiale à Stockholm. Depuis le 29 septembre dernier, la start-up avant-gardiste Indoor Wingsuit Flying permet à l’Homme de réaliser un de ses rêves les plus fous : voler. Concept révolutionnaire et unique au monde, la rédaction est partie à la rencontre de ces authentiques précurseurs.

 

Indoor Wingsuit Flying Stockholm

 

"L’Homme a traditionnellement trois rêves. Devenir invisible, voyager dans le temps et voler. Indoor Wingsuit Flying vous offre la possibilité de réaliser un de ces rêves." Jonas Tholin, responsable communication et un des fondateurs du concept se lance dans une rhétorique en apparence irrationnelle. Derrière l’éloquent verbatim se cache pourtant un fond de vérité. En réhabilitant une ancienne soufflerie militaire, non loin de l’aéroport de Bromma, et en utilisant cette combinaison ailée appelée "wingsuit", Jonas et ses trois amis d’enfance Peter Georén, Anton Westman et Johan Strömberg, ont fait du rêve d’Icare une réalité.

 

Wingsuit Flying Stockhom
Caricature des fondateurs de ce concept unique avec de droite à gauche : Johan Strömberg, Anton Westman, Peter Georén et Jonas Tholin. ©flywingsuit.se

 

Une expérience sans égal

Arborant la fameuse wingsuit et après un léger briefing où l’on explique de manière claire et concise tous les instructions et gestes à répéter dans le tunnel, le moment est venu de prendre notre envol. Sous la surveillance de Jonas et accompagné des bienveillants instructeurs Xander et Pilvi - aka la coach avec le plus de vol en wingsuit à son actif au monde - c’est parti pour 3 minutes de plénitude.

 

 

Attaché à un harnais relié à une corde et accompagné d’un instructeur, toutes les conditions de sécurité sont réunies pour voler sereinement. Au premier souffle, on déploie ses ailes (figurativement parlant) et on parvient tant bien que mal à planer. Après quelques secondes tout devient naturel et l’on se met à voler. Une sensation de flottement unique et indescriptible s’empare alors de nous. Un paradoxe entre la légèreté du vol et l’âpreté de maintenir cette position contre-nature avec un vent pouvant souffler jusqu’à 130 km/h. Sans jouer sur les mots, il est alors difficile de redescendre sur terre après une telle expérience.

 

Aux origines du vol en wingsuit

Depuis la nuit des temps, l’Homme rêve de voler. Du mythe d’Icare à l’envol funeste depuis la tour Eiffel de Franz Reichelt en 1912, cette ambition est devenue une obsession. Le saut en parachute a été pendant longtemps la meilleure alternative avant l’apparition d’une combinaison révolutionnaire : la wingsuit. Cette combinaison ailée apparue dans les années 90 à l’initiative du français Patrick De Gayardon, modifie le frottement de l’air sur le corps afin d’en augmenter la portance.

 

Wingsuit Flying Stockholm
Modèle de wingsuit mis à disposition à Indoor Wingsuit Flying. ©Kristen Collie

 

Devenue une discipline à part entière, ce sport extrême est l’un des plus dangereux et meurtriers au monde. "Environ 20% des professionnels de wingsuit ont perdu la vie à la suite d’un vol", nous confie Jonas. Une statistique effrayante dont Indoor Wingsuit Flying a pour ambition d’en devenir le remède : "Voler en indoor est sans risque et va permettre aux potentiels "wingsuiters" de prendre conscience des risques encourus lors d’un vol en plein air. En terme de sécurité et prévention, cela va révolutionner la discipline", souligne Johan Strömberg.

 

 

Un concept unique au monde

Des amis d’enfance à l’initiative d’un projet sans équivalent dans le monde. Telle est l’histoire du quatuor suédois. Anton et Peter étant certes des "skydivers" aguerris, l’idée du wingsuit en indoor n’est pas arrivée du jour au lendemain. "Au début, il y a 3-4 ans, on avait repéré cette ancienne soufflerie militaire. L’idée était de la réhabiliter en quelque chose de sympa. On avait pensé à un simulateur de chute libre, puis avec les gars on s’est dit : et pourquoi pas jouer sur l’inclinaison afin de voler à l’horizontal à l’aide d’une wingsuit. Ce serait une première mondiale", détaille Jonas.

 

Wingsuit Flying Stockholm
Caricature du tunnel composant la soufflerie militaire. ©flywingsuit.se

 

Après de multiples travaux, prototypes et études de marché, la station voit enfin le jour en septembre 2017. "Aujourd’hui on a des gens de tout horizon, professionnel ou non, et venant du monde entier qui viennent expressément à Stockholm pour essayer le wingsuit en Indoor", précise Johan. "Il y a même un chinois qui fait l’aller-retour chaque mois vers Stockholm", rétorque Jonas, témoignant du succès mondial de la start-up.

Informations complémentaires :

Site officiel : https://flywingsuit.se/

Réservations : https://flywingsuit.se/book-flight-time/

Chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UCl9kkRbH0WZLHQICB7ajkIw

 

Ronan Salaün et Kristen Collie, 14 mai 2018

Kristen Collie

Kristen Collie

Franco-britannique diplômé d’un Master en Histoire sciences et techniques et étudiant en Master de journalisme sportif à l’Ecole du journalisme de Nice. Féru d'Histoire, de sports et de Scandinavie.
2 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

PREVEL mer 16/05/2018 - 15:30

Superbe reportage... Habitant l'île de la Réunion et profitant d'un voyage en métropole, je pousse un peu plus loin jusqu'à Stockholm pour pratiquer le vol en wingsuit indoor. Ca va être génial et j'ai hâte d'y être...

Répondre
Commentaire avatar

Kristen Collie mer 23/05/2018 - 14:36

Hello Prevel ! Je suis l'auteur de l'article. La Team d'Indoor Wingsuit Flying m'a informé de votre venue. :) Vous allez adorer !!!

Répondre

Communauté

EDUCATION

Et si demain, j'enseignais en Suède ?

De nombreuses familles françaises sont expatriées à l'étranger. Or, qui dit familles dit aussi enfants... Mais comment les professeurs dans les écoles françaises à l'étranger vivent leur expat...

Sur le même sujet