Mercredi 20 juin 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Alliance militaire trilatérale entre la Suède, la Finlande et les USA

Par Kristen Collie | Publié le 21/05/2018 à 07:00 | Mis à jour le 21/05/2018 à 07:00
Photo : La Suède et sa Försvarsmakten (Forces armées suédoises) viennent de conclure un accord de coopération trilatérale avec la Finlande et les Etats-Unis. © Försvarsmakten
Alliance militaire trilatérale entre la Suède, la Finlande et les USA

Les ministres de la Défense de la Suède et de la Finlande – Peter Hulqvist et Jussi Niinistö - ont signé mardi 8 mai au Pentagone un accord de coopération militaire avec les Etats-unis de Donald Trump.

"La Suède, la Finlande et les États-Unis d'Amérique ont l'intention d’entériner et de renforcer leurs relations de défense en officialisant et en renforçant la coopération de défense via des exercices militaires conjoints et une interopérabilité accrue", précise le gouvernement suédois. Les ministres de la Défense des trois pays se sont rencontrés au Pentagone afin d’entériner cette coopération militaire à travers la signature d’un "Statement of Intent" (SOI), traduisez une "Déclaration d'intention trilatérale". Sans valeur juridique contraignante, cette déclaration prévoit et rationalise les procédures des exercices militaires conjoints et prescrit l’organisation de réunions trilatérales visant à échanger des informations et accroître la coopération et la communication.

 

De gauche à droite, les ministres de la Défense, Peter Hultqvist, Jussi Niinistö et James Mattis. ©AP/Manuel Balce Ceneta
De gauche à droite, les ministres de la Défense, Peter Hultqvist, Jussi Niinistö et James Mattis. ©AP/Manuel Balce Ceneta

 

Une coopération militaire préexistante

Cette "Déclaration d'intention trilatérale" entérine une coopération militaire déjà existante. En septembre dernier, la Suède avait en effet accueilli le programme de manœuvres militaires Aurora 17, le plus grand exercice militaire suédois depuis plus de 20 ans, associant plus de 20 000 militaires parmi lesquels des soldats américains (1400), français, danois, estoniens, lituaniens et finlandais. En parallèle, l’armée américaine a également pris part à un certain nombre d'exercices s’étant récemment déroulés en Finlande.

 

Exercice Aurora 2017
Affiche de campagne de l’opération Aurora 17. ©Försvarsmakten

 

Une riposte à la menace russe ?

Sans être membre de l’OTAN, la Suède a récemment considérablement renforcé ses forces et ses alliances militaires. Certains y voient une réponse directe à la menace russe. Ces accords seraient alors interprétés comme un moyen de dissuasion face aux potentielles tendances belliqueuses du pays des Tsars. Une hypothèse que le ministre de la Défense suédois, Peter Hultqvist, ne réfute pas totalement : "Nous n'avons pas distingué un pays en particulier de cette façon, nous notons seulement qu'au fil du temps la situation politique de sécurité dans la partie est de l'Europe s'est fragilisée", argumente-t-il "cela nous pousse à accroître nos propres capacités militaires et à approfondir notre coopération avec d'autres pays. Telle est la stratégie".

Kristen Collie, 21 mai 2018

Kristen Collie

Kristen Collie

Franco-britannique diplômé d’un Master en Histoire sciences et techniques et étudiant en Master de journalisme sportif à l’Ecole du journalisme de Nice. Féru d'Histoire, de sports et de Scandinavie.
0 CommentairesRéagir

Communauté

EDUCATION

Et si demain, j'enseignais en Suède ?

De nombreuses familles françaises sont expatriées à l'étranger. Or, qui dit familles dit aussi enfants... Mais comment les professeurs dans les écoles françaises à l'étranger vivent leur expat...

Sur le même sujet