Veronica Maggio, reine de la pop suédoise

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 27/09/2017 à 05:00 | Mis à jour le 18/02/2021 à 14:47
Photo : Photo : Emma Svensson
Veronica Maggio, chanteuse suédoise

En 2012, cette jeune femme a chanté une chanson au titre intriguant : V för Vendetta. Intriguant parce qu’il rappelle à la fois le Comic américain d’Alan Moore et David Lloyd publié chez D.C et le film, inspiré de ce même Comic, avec entres autres acteurs, Natalie Portman. Nous parlons pourtant d’une artiste suédoise… Bien connue en France, car le chanteur Vianney en a fait la promotion en 2015 avec une chanson qui lui est dédiée… "Veronica".

Un début prometteur

Veronica Maggio a remporté le prix de la révélation de l’année “Årets nykomling” au Grammisgala en 2007, en quelque sorte les Grammy awards ou les Victoires de la musique suédois, remis tous les ans depuis 1987 en février. Parmi les nombreuses récompenses, cette grande fête de l'industrie musicale suédoise couronne l'album de l'année, l'artiste de l'année, la révélation de l'année, et les artistes selon leur genre musical.

Le premier album de Veronica Maggio, remarqué par la critique, s’intitule Vatten och bröd, Eau et pain, et est sorti en 2006. Elle y est interprète. Le titre qui marque les esprits, c’est Dumpa mig, Me quitter. 4 autres albums suivront ainsi que de nombreux autres prix : les GAFFA danois, les P3 Guld remis par la radio suédoise et les Rockbjörnen du journal suédois Aftonbladet. Veronica Maggio séduit rapidement toute la Scandinavie.

Le choix du suédois

Petite voix flûtée, musique pop entraînante, la chanteuse nous emmène dans des balades sucrées, rythmées et gaies. C'est seulement lorsque l'on déchiffre les paroles qu'on y lit une certaine nostalgie émouvante et une mélancolie adolescente très sincère. Mais pour cela, il faut pratiquer le suédois, car la demoiselle ne chante que dans sa langue natale. C'est en 2011 que Veronica décide de ne chanter qu’en suédois pour rendre le challenge plus intéressant. Et depuis la chanson Satan i gatan, Satan dans la rue, issu de son troisième album sorti cette année-là, elle écrit elle-même ses textes.

En 2012, elle rafle le titre d'artiste, compositrice et parolière pop de l’année.

En 2013, elle sort l'album Handen i fickan fast jag bryr mig, La main dans la poche, sauf que je me fais du souci, produit par Salem Al Fakir, Vincent Pontare et Magnus Lidehäll, quelques unes des grandes pointures de la scène musicale du pays. L'album se positionne directement numéro un des ventes.

Dernier opus en date

Son dernier album Den första är alltid gratis,le premier est toujours gratuit, est sorti en 2016.

Sa dernière tournée aurait dû s’achever avec son concert au Stadion de Stockholm, sous l’acclamation de ses 20.000 fans pour fêter ses 10 ans de succès. Mais après avoir passé l'été sur toutes les scènes de Scandinavie, de Gröna Lund au festival norvégien "let's spend the night together", la chanteuse d’Uppsala est remontée sur scène pour cinq dates d’affilée à Mosebacketerrassen à la fin de l'été 2017. Ce fut une série de concerts exceptionnels où elle a interprété un album entier par soir, une performance encensée par la critique. 

 

Pour en savoir plus : 

http://veronicamaggio.se/

http://grammis.se/

http://lyricstranslate.com/en/veronica-maggio-lyrics.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/V_pour_Vendetta_(film)

 

Madanm Paton, www.lepetitjournal.com/stockholm, 27 septembre 2017

Cet article a été réécrit sur la base de l'article du blog de notre contributrice pourquoivivreailleurs.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Stockholm !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale