Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Singapour et la France renforcent encore leurs liens

Il y a deux semaines, Lawrence Wong, prochain Premier ministre de Singapour, était à Paris pour enrichir le partenariat stratégique entre les deux pays et inaugurer le bureau de Temasek.

La France et Singapour ont renforcé leur partenariat stratégique.La France et Singapour ont renforcé leur partenariat stratégique.
Lawrence Wong à la sortie de l’Elysée le 12 avril dernier (@ DOUGLAS HO, ZAOBAO)
Écrit par Jean-Michel Bardin
Publié le 22 avril 2024, mis à jour le 22 avril 2024

France et Singapour : une relation privilégiée de longue de date

Quand Raffles a débarqué à Singapour en 1819, il était accompagné par deux naturalistes français. Depuis, les Français ont toujours été présents à Singapour et ont joué un rôle important dans le développement de cette ancienne colonie britannique. Le premier consul de France fut nommé à Singapour en 1840. Les Missions Étrangères de Paris ont été très actives dans le domaine de l’éducation et ont construit trois bâtiments emblématiques situés les uns à côté des autres au centre de Singapour : la cathédrale catholique (Good Sheperd cathedral), Chijmes (première école de filles ouverte par des sœurs françaises), et le bâtiment du Singapore Arts Museum, actuellement en travaux, (ancienne école de garçons Saint-Joseph). Mais les Français furent aussi des pionniers en matière médicale (le premier dentiste de Singapour fut un Français), d’hôtellerie (Gaston Dutronquoy ouvrit le premier hôtel, le London hotel, en 1839), ou de cinéma (Paul Picard a ouvert le premier cinéma, le Paris Cinematograph, en 1904 sur Victoria street).

La France a été le premier pays européen à établir des relations diplomatiques avec Singapour lors de son indépendance en 1965. 

La France est aujourd’hui le second partenaire commercial de Singapour en Europe, tandis que Singapour est le premier partenaire commercial de la France en Asie du Sud-Est. Il y a aujourd’hui près de 1000 entreprises françaises à Singapour. La coopération scientifique se concrétise notamment par cinq laboratoires conjoints. Sur le plan culturel, la France est très présente à Singapour, particulièrement à travers son festival biannuel Voilah! . En matière d’éducation, plusieurs établissements français ont des campus à Singapour. La coopération en matière de défense est aussi intense, avec, par exemple, l’existence sur la base française de Cazaux d’un détachement de formation des pilotes de l’armée de l’air singapourienne depuis 1998.

Le partenariat stratégique entre la France et Singapour

En 2012, les deux pays avaient élevé leur relation au rang de partenariat stratégique se déclinant dans les domaines politique, défense, culturel, et scientifique. La France est le seul pays européen avec lequel Singapour entretient un partenariat stratégique.

Lors de la récente visite de Lawrence Wong à Paris, où il a rencontré de nombreux responsables français, dont le président Emmanuel Macron, ce partenariat a encore été renforcé dans les domaines de l’intelligence artificielle, de l’innovation digitale, de la durabilité et de la coopération en matière de défense et de sécurité.

Pour commémorer les 60 ans de relations diplomatiques entre la France et Singapour, l’année 2024-2025 sera appelée France Singapore Joint Year of Sustainability (JYOS). Cette dénomination vise à démontrer l’engagement des deux pays à atteindre l’objectif de neutralité carbone d’ici 2050. De nombreux évènements relatifs à ce sujet auront lieu entre avril 2024 et mi 2025 dans cinq secteurs en particulier : l’économie circulaire, l’efficacité énergétique et la construction d’un environnement durable, la durabilité dans le numérique, le financement de la transition énergétique, et la durabilité dans le secteur maritime. La coopération entre la France et Singapour concernera aussi le nucléaire, auquel Singapour réfléchit comme un élément possible de son approvisionnement énergétique.

L'ouverture d'un bureau de Temasek en France

Temasek est l'un des deux fonds souverains de Singapour avec GIC. Fondé en 1974, il gère aujourd’hui un portefeuille de près de 400 milliards de SGD. Il investit principalement dans quatre domaines : le numérique, la durabilité, les modes de consommation du futur, et le vieillissement de la population.

Temasek a ouvert la semaine dernière à Paris son troisième bureau en Europe après Londres et Bruxelles. Dans les cinq prochaines années, il prévoit d’investir entre 20 et 25 milliards de SGD dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, et Afrique) qui constitue aujourd’hui 12% de son portefeuille.

Flash infos