Mercredi 16 octobre 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CHRONIQUE - Singapour compte-t-elle trop de super riches ?

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 26/04/2012 à 00:00 | Mis à jour le 05/01/2018 à 08:30

 

Chaque mois, Laure de Charette analyse un fait marquant survenu ce mois-ci à Singapour, et au-delà. Avec 15% de ménages millionnaires, Singapour revêt des airs d'usine à super riches. Le gouvernement veut mettre le holà à l'arrivée massive d'ultras fortunés, pour la plupart étrangers

La cité-Etat compte désormais cinq milliardaires, selon le magazine américain Forbes. Sans surprise, l'homme le plus riche a fait fortune dans la banque : il s'agit du patron de la UOB, dont il a héritée de son père. Il est suivi de Kuok Khoon Hong, à la tête de la plus grande entreprise mondiale d'huile de palme. Enfin arrive le « roi des surgelés », Sam Goi, fils d'un fermier de la province chinoise du Fujian.

Parallèlement, la cité-Etat compte le plus de millionnaires au monde, devant la Suisse et le Qatar : 15,5% des ménages possèdent des avoirs disponibles d'un montant supérieur à 1 million de dollars US. C'est dans ce pays qu'ils se multiplient le plus vite au monde (+33% en un an) ! Et ils ne sont pas prêts de disparaître : le nombre de millionnaires résidant à Singapour devrait plus que doubler dans les cinq ans à venir. A croire que l'argent tombe du ciel sur Orchard Road !

Money, money, money
Seulement, la plupart de ces ultras riches résidant à Singapour sont étrangers. Ils viennent réaliser des placements en lieu sûr dans un pays réputé sans danger, mettre leur argent à l'abri dans les coffres des banques et investir dans l'immobilier. Or c'est justement pour enrayer l'inflation du prix de la pierre à laquelle ces magnats immigrés contribuent grandement, et pour limiter le mécontentement grandissant qui en découle au sein de la population, que le gouvernement a décidé de prendre des mesures qui prendront effet à la fin du mois d'avril.

Alors que les riches étrangers (définis comme possédant une fortune supérieure à 20 millions de dollars singapouriens) pouvaient devenir depuis 2004 résidents permanents du jour au lendemain, simplement en laissant à Singapour au moins 10 millions de dollars pendant au moins cinq ans, ils devront désormais également investir au moins 2,5 millions dans une nouvelle entreprise ou dans une société existante. "Le gouvernement veut s'assurer que les étrangers devenus Permanent Residant contribuent activement à l'économie singapourienne, en créant des emplois, et pas seulement via des montages financiers", décrypte un économiste de la Citi interrogé par Channel News Asia.

Reste à savoir si ces mesures dissuaderont réellement les millionnaires étrangers de s'installer à Singapour et d'y acheter des appartements de standing dans des condominiums flambants neufs pour les revendre dans quelques années à prix d'or?

Laure de Charette ?asienews- (www.lepetitjournal.com-Singapour) jeudi 26 avril 2012



0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet